Berraf

À propos de la guerre des tranchées au COA : La commission des athlètes saisit le CIO

La guerre des tranchées prévalant actuellement au sein du Comité olympique et sportif algérien commence à prendre d’autres proportions après la montée au créneau de la commission des athlètes que préside l’ancien médaillé olympique Abderrahmane Hammad.
En effet, cette commission vient tout simplement d’annoncer qu’elle saisir le comité olympique international pour le mettre au courant des agissements visant à déstabiliser le premier responsable le COA, et son président Mustapha Berraf, estimant que l’on est en train d’user avec des comportements antidémocratiques pour accéder aux commandes de la première instance sportive algérienne.
Un communiqué dans ce sens vient d’ailleurs d’être publié par la commission des sportifs au sein du COA, et par lequel l’on indique que «le Comité Olympique et Sportif Algérien vient d’être destinataire, à l’instar d’autres instances sportives et personnalités africaines et mondiales, d’un Email de source inconnue et anonyme, voulant jeter le discrédit et porter atteinte à la probité et à l’honneur de son Président légitime, Monsieur Mustapha Berraf».
Et de poursuivre : «Les accusations et les affirmations que comporte cet écrit sont fallacieuses, mensongères et dénuées de toute vérité.
Leur concomitance avec d’autres déclarations diffamatoires, dont les auteurs sont tous à la solde de certains individus malintentionnés, visent à déstabiliser le COA et son Président et permettre à certaines personnes qui ne reconnaissent pas l’autonomie du mouvement Olympique et ne respectent pas les dispositions de la charte olympique , de s’accaparer de la présidence du Comité Olympique et Sportif Algérien par des moyens et des méthodes antidémocratiques».
à cet effet, les membres de la commission des athlètes font savoir qu’ils «s’opposent fermement et vigoureusement à ces déclarations et à ces comportements qui nuisent à l’image du Sport algérien et risquent de lui porter un grave préjudice».
La commission des athlètes du COA précise, en outre, qu’elle «se voit contrainte d’informer le Comité International Olympique (CIO) de ces manipulations, qui durent depuis un certain temps, et se réserve le droit de poursuivre en justice leurs auteurs». Pour rappel, rien que pour cette semaine, deux anciens champions sportifs algériens, en l’occurrence, Salim Iles, actuel directeur général des jeux méditerranéens prévus à Oran en 2021, et Benida Merrah, ancienne médaillée olympique, ont tiré à boulets rouges sur Berraf l’appelant à quitter son poste.
Hakim S.