Talaie El Hourriyet

À CAUSE DE L’AUTORISATION « TARDIVE » DES AUTORITÉS : Talaie El Hourriyet reporte sine die son congrès

Le parti Talaie El Hourriet, de l’ancien Premier ministre et ex-candidat à la présidentielle du 12 décembre 2019 – date après laquelle il s’est retiré de la scène politique -, Ali Benflis, a reporté la date de son premier congrès à une date ultérieure, en raison de l’autorisation tardive de la wilaya d’Alger. Dans un communiqué de son bureau politique, réuni lundi dernier, sous la présidence d’Abdelkader Saadi, président du parti par intérim, Talaie El Hourriet a fait savoir qu’il a pris connaissance de la décision de la wilaya d’Alger, datée du samedi 3 octobre 2020, autorisant le parti Talaie El hourriyet à tenir son 1er congrès les 9 et 10 octobre 2020, à l’Ecole hôtelière et de restauration d’Alger. Le parti a rappelé qu’il avait déposé, en date du 8 septembre 2020, auprès des services compétents de la wilaya d’Alger, une déclaration mentionnant son intention de tenir son 1er congrès les 9 et 10 octobre 2020. « Attendu qu’au regard des dispositions de l’article 5 de la loi n° 89-28 du 31 décembre 1989, modifiée et complétée, relative aux réunions et manifestations publiques, les services de la wilaya d’Alger auraient dû délivrer immédiatement un récépissé aux organisateurs de la réunion, récépissé à présenter à toute demande des autorités, ainsi qu’à la direction de l’École hôtelière et aux hôtels devant abriter les congressistes »,a ajouté le communiqué du parti. La formation politique a noté « avec regret que la wilaya d’Alger n’a notifié le récépissé valant son « accord » pour la tenue du 1er congrès du Parti, aux responsables concernés, que le dimanche 4 octobre 2020, soit vingt-six jours après la date de dépôt de la déclaration auprès de ses services, et quatre jours avant la date retenue pour la tenue de son congrès ». « Conscient que la tenue d’un congrès devant regrouper 700 militants venant des 48 wilayas du pays ne saurait se préparer dans un climat d’incertitude lié à “la décision” de l’administration, considéré l’attitude de l’administration à l’égard d’un parti politique agréé non conforme à la législation », a indiqué le parti, décidant ainsi de « reporter la tenue de son 1er congrès à une date ultérieure ».
Hamid Mecheri