PH. P. CULTURE (2)

9e EDITION DU PRINTEMPS THEATRAL : Le public renoue avec le 4ème art à Constantine

La 9ème édition du printemps théâtral de Constantine, organisée du 27 mars au 3 avril courant, a permis au public de renouer avec le 4ème art, a indiqué samedi le président du comité des activités culturelles de la ville de Constantine, l’artiste Hakim Dekkar.

« Intervenant après quatre années d’absence, la 9e édition du printemps
théâtral de Constantine, dédiée à la mémoire du défunt Salim Merabia, homme de culture et ancien directeur du théâtre régional de Constantine, a relancé l’activité théâtrale dans la ville et permis aux passionnés du 4ème art de renouer avec des représentations soigneusement sélectionnées répondant aux attentes de ses amateurs », a précisé M. Dekkar lors d’une conférence de presse tenue dans un hôtel de la ville.

L’artiste a affirmé que le théâtre régional de Constantine Mohamed Tahar Fergani « n’a pas connu une affluence aussi importante du public depuis longtemps et la nouvelle édition du printemps théâtral a insufflé une dynamique à l’acte culturel dans la wilaya ».

M. Dekkar a, dans le même contexte, affirmé que le comité des activités
culturelles de la ville Constantine œuvre, en coordination avec les
autorités locales, pour exploiter divers sites culturels, touristiques et
historiques à travers la wilaya, dont le Monument aux morts et le théâtre de plein air pour relancer la dynamique culturelle locale.

La 9ème édition du printemps théâtral de Constantine, ouverte le 27 mars dernier, jour de la célébration de la journée mondiale du théâtre, a été inaugurée par la pièce « Aramel » (Veuves) du théâtre régional de
Constantine, « Skora » du théâtre de Souk Ahras, « Rih El hourour » du théâtre de Tizi Ouzou, « Baccalauréat » du théâtre de Mostaganem, « Rassif Ennouar Ma Yjaouebch » (Le quai aux fleurs ne répond plus) du théâtre d’Annaba et « Arlequin valet de deux maîtres » du théâtre d’Oran.

Un public nombreux était au rendez-vous à chacune des représentations de cet événement culturel.