raisin de table

3e SALON DE LA VITICULTURE À BOUMERDÈS : Le raisin de table, un label à exporter

La 3e édition du salon de la viticulture, qui s’est ouvert hier à Boumerdès, a vu la participation d’une vingtaine de vignerons venus des quatre coins de la wilaya. Les visiteurs ont découvert, à cette occasion, une multitude de variétés de raisin de table. Le ministre de l’Agriculture, qui a procédé à l’ouverture du salon, s’est réjoui de la qualité et des variétés du raisin de table exposées. Il n’a pas omis d’ailleurs d’encourager les paysans à s’investir davantage dans la viticulture ainsi que dans les autres cultures agricoles. Il leur a suggéré de s’organiser en associations ou en entités agricoles pour une meilleure prise en charge de leurs revendications pour améliorer la production agricole qui reste un défi à relever en matière de l’autosuffisance alimentaire tout en optant pour l’exportation, a-t-il ajouté. Le manque d’eau pour l’irrigation des vignobles, la commercialisation, le manque de main-d’œuvre sont des contraintes évoquées par les participants à ce salon de raisin de table. Ils souhaitent la levée de ces dernières pour augmenter davantage la production et la qualité du raisin de table qui reste l’un des fruits les plus prisés par les Algériens. Ils déplorent l’absence d’une industrie de transformation et de conservation des produits agricoles dans la wilaya de Boumerdès. Des tonnes de produits agricoles de haute valeur, notamment les raisins, se détériorent vite et sont jetés sans que des solutions ne soient apportées pour éviter cet énorme gaspillage, regrettent-ils en revendiquant des facilités pour l’acquisition du matériel sophistiqué pour la mécanisation de leurs vignobles afin d’augmenter et d’améliorer la production du raisin. En dépit de toutes ces contraintes, la production du raisin de table est jugée bonne cette saison diront les agriculteurs, qui a atteint plus de 2,5 millions de quintaux sur une superficie de plus 1000 hectares. Il faut s’attendre à l’augmentation de la production durant les prochaines saisons ajouteront les paysans qui misent sur l’engagement du ministre quant au règlement des contraintes soulevées.  Plus d’une dizaine de variétés de raisin de table sont produites dans la wilaya de Boumerdès, où la région de l’Est, se distingue par une forte production. Il est produit des variétés comme  «Le Sabel», le «Red globe», qui est reconnue pour sa robustesse et sa résistance après la cueillette. La « Cardinale », le « Gros noir » qui tiennent une bonne place dans la production du raisin de table. Le muscat, le dattier, l’Italia, la sultanine sont d’autres variétés qui s’ajoutent au panel de ce fruit délicieux qui n’a rien à envier à celui produit dans des pays occidentaux. Les variétés des raisins exposés et la qualité sont un label qu’il faut exploiter pour l’exportation et permettre à nos agriculteurs d’intégrer le marché mondial par la grande porte.
B. Khider