P APC

Suspension du P/APC d’Aïn Soltane (Saïda)

Le président de l’Assemblée populaire communale d’Aïn Soltane (Saïda) a été suspendu de ses fonctions lundi, a-t-on appris mardi dans un communiqué publié par la wilaya. La décision de suspension du P/APC a été prise par le wali suite à une poursuite judiciaire intentée contre cet élu pour les chefs d’inculpation de «falsification de documents administratifs et abus de pouvoir, a-t-on indiqué. À noter que le P/APC de Saïda et son adjoint ont été suspendus mardi dernier de leurs fonctions parce qu’ils font l’objet de poursuite par la justice au tribunal de Hassasna (Saïda) pour octroi d’avantages injustifiés en matière de marchés publics, dilapidation de deniers publics et abus de pouvoir.

Deux morts suite à l’effondrement d’un vieux bâti à Oran
Deux personnes – un homme et son épouse-ont trouvé la mort, mercredi à Oran, suite à l’effondrement d’un vieux bâti, a-t-on constaté sur place. L’intervention des agents de la Protection civile a permis de sauver trois enfants de ce couple, coincés sous les décombres. Une fillette, de 7 ans, a été blessée. Les dépouilles des deux victimes (55 ans et 43 ans) ont été dégagées des décombres de ce vieux bâti, sis à Haï Colonel Amirouche (ex-Choupot). Elles ont été déposées à la morgue du CHU d’Oran. Le bâti est un ancien dépôt où vivaient depuis plus de 20 ans les victimes en plus de deux autres familles. En 2008, le site a connu un effondrement partiel. Il a été restauré il y a un an, selon les habitants de ce quartier relevant du secteur urbain El Badr. Une enquête a été ouverte pour connaître les circonstances de ce drame.

Sept blessés dans un accident de la circulation à Tissemsilt
Sept personnes ont été blessées dans un accident de la circulation survenu mercredi sur la RN 19 dans son tronçon reliant les communes de Tissemsilt et Lardjam, a-t-on appris auprès des services de la Protection civile. L’accident s’est produit au lieu-dit Bouacha, dans la commune de Tissemsilt, suite à une collision entre deux véhicules faisant sept blessés, dont trois grièvement. Les victimes ont été évacuées aux urgences médico-chirurgicales de l’EPH de Tissemsilt, selon la même source. Quatre blessés ont quitté le service après avoir reçu les soins alors que trois autres ont été gardés en soins intensifs, a-t-on ajouté. Les services de la Gendarmerie nationale ont ouvert une enquête sur les circonstances de cet accident.

Tunisie : Nessma TV sanctionnée d’une amende pour diffusion d’une «publicité politique»
Le conseil de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) en Tunisie a infligé une amende de 80 mille dinars à l’encontre de la chaîne de télévision privée Nessma TV pour diffusion d’une «publicité politique», rapportent des médias locaux. Nessma TV est épinglée pour avoir diffusé une publicité politique au profit du candidat à la présidentielle Nabil Karoui et pour la «campagne de manipulation qu’elle mène contre le candidat Kais Saied». Dans un communiqué publié mardi, l’instance explique que l’émission «Ness Nessma» du 24 septembre 2019 a diffusé une photo de Kais Saied, qualifié au second tour de la présidentielle, accompagnée du slogan du parti Ennahdha. Le présentateur de l’émission disant que Saied était le candidat de ce parti. Selon la HAICA, cette décision s’appuie sur les dispositions des articles 45 et 46 du décret-loi N 2011-116 du 2 novembre 2011, relatif à la liberté de la communication audiovisuelle et portant création de la HAICA.
Elle se base aussi sur l’article 29 de la décision commune de la HAICA et de l’ISIE datée du 21 août 2019 fixant les règles et les procédures de la couverture de la campagne électorale présidentielle et législative dans les médias audiovisuels.

Un iceberg de 1 600 km² se détache en Antarctique
Un iceberg d’Antarctique grand comme quinze fois Paris s’est détaché il y a quelques jours, ont observé des scientifiques, mais l’événement fait partie du cycle normal des calottes glaciaires, disent-ils. L’iceberg baptisé D28 s’est détaché de la barrière de glace d’Amery, sur l’est du continent entre le 24 et le 25 septembre, selon les observations de deux satellites, l’un européen et l’autre américain de la Nasa. Il mesure 1 582 km², selon le programme européen Copernicus. Il fait environ 210 mètres d’épaisseur et contient 315 milliards de tonnes de glace, estime la glaciologue américaine Helen Amanda Fricker. Ces chiffres peuvent sembler impressionnants, mais la production d’icebergs fait partie du cycle normal des barrières de glace, qui sont le prolongement de la calotte glaciaire sur l’eau, prévient-elle. «Les barrières de glace doivent perdre de la masse car elles sont constamment en train d’en gagner. Elles veulent conserver leur taille», explique à l’AFP Helen Amanda Fricker, professeure au centre d’océanographie Scripps à l’université de Californie San Diego. Le gain de masse vient de la neige qui tombe sur le continent et les glaciers (rivières de glace) qui avancent doucement vers les rivages. Il est crucial d’avoir en tête que l’Est de l’Antarctique est différent de l’Ouest du continent et du Groenland qui, eux, se réchauffent à grande vitesse en raison du changement climatique. «Il est vraiment important d’éviter la confusion pour le grand public, ce n’est pas dû au changement climatique», dit la scientifique. Un iceberg trois fois plus grand s’est détaché il y a deux ans en Antarctique, rappelle-t-elle, ce qui avait créé une certaine panique à l’époque. «La calotte glaciaire doit perdre de la masse, c’est normal». «C’est délicat à expliquer car on ne veut pas que les gens croient que le changement climatique n’existe pas. Mais cet événement n’est pas un signe de changement climatique», conclut Helen Amanda Fricker.

Six personnes prises au piège après l’effondrement d’un pont à Taïwan
Des sauveteurs tentaient mardi de retrouver six personnes qui pourraient être prises au piège après l’effondrement d’un pont dans le nord-ouest de Taïwan. Des images de vidéo-surveillance ont filmé ce pont de 140 mètres de long situé à Nanfangao, sur la côte est de Taïwan, en train de s’effondrer notamment sur des bateaux de pêche amarrés au-dessous alors qu’un camion-citerne chute.
Dans un communiqué, l’agence nationale de lutte contre les incendies estime que six personnes pourraient être portées disparues, coincées dans les bateaux qui ont été partiellement écrasés par la structure. « L’opération de sauvetage est en cours », a déclaré l’agence, ajoutant qu’au moins douze personnes ont été blessées, parmi lesquelles six Philippins et trois Indonésiens travaillant dans le secteur de la pêche, ainsi que le chauffeur taïwanais du camion-citerne.
« Nous espérons pouvoir les sauver rapidement afin de minimiser les dégâts », a déclaré à la presse la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen Les causes de l’effondrement de ce pont, construit en 1998 au-dessus d’un port de pêche, ne sont pas encore connues. Taïwan a été frappé lundi soir par un typhon, accompagne de fortes précipitations et de vents violents sur certaines parties de la côte est. Le secteur de la pêche est important à Taïwan et un grand nombre de personnes travaillant sur les bateaux sont des migrants originaires des Philippines, du Vietnam et de l’Indonésie.