djaballah

SUR INITIATIVE DU FJD : Les candidats de l’opposition en conclave la semaine prochaine

Le Front de la justice et du développement (FJD) a invité, encore une fois, les différents candidats de l’opposition à une réunion de concertation, qui aura lieu au début de la semaine prochaine et qui devrait être élargie à d’autres partis et personnalités politiques. À peine une semaine après l’échec de la première rencontre, qui n’a pas abouti à dégager un candidat unique de l’opposition à l’élection présidentielle, ni de mettre en œuvre une feuille de route et un programme communs pour des « réformes à mener pour la reconstruction de l’Algérie », le parti d’Abdallah Djaballah continue les tractations pour atteindre cet objectif. Selon Lakhdar Benkhellaf, député et président du Majless Echoura (Conseil consultatif) de ce parti islamiste, « cette rencontre qui aura lieu la semaine prochaine devrait faire le point sur les discussions engagées en vue de trouver un candidat unique de l’opposition, tout en abordant la question des manifestations populaires contre le cinquième mandat ». Considérant, dans une déclaration livrée dans un site d’information électronique, que «la confusion qui règne actuellement autour des élections est telle que l’opposition ne fait plus confiance aux urnes», le député a, cependant, affirmé que «la solution est de parvenir à un consensus entre l’ensemble des forces politiques sur une position reflétant les aspirations du peuple». Néanmoins, le parti de Djaballah n’a pas dévoilé la nature de ce consensus, ni les personnalités qui prendront part à la rencontre. Reste à savoir si le général-major à la retraite, Ali Ghediri, prétendant à la candidature de l’élection présidentielle du 18 avril, sera ou non présent. En effet, annoncé pour participer à une réunion avec des candidats libres, hier à Oran, Ghediri a finalement changé d’avis. Un basculement de dernière minute qui peut laisser croire qu’il préfèrerait s’allier avec l’opposition à la place des candidats libres.
Lamia B.