12.9 C
Alger
23 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

SOOLKING S’EST PRODUIT DEVANT DES MILLIERS DE FANS À ALGER : Le grand concert s’achève par un drame !

Le chanteur et rappeur algérien établi en France, Soolking, a subjugué, jeudi soir au stade du 20-Août à Alger, le public national, d’une prestation musicale de haute facture. Soolking a magistralement charmé par sa voix et son interprétation. Le public, qui a occupé, dès les premières heures de la soirée, les gradins du stade, a été totalement conquis par le jeune rappeur.

Les fans, jeunes, hommes, femmes, vieux, vieilles, bébés accompagnés par leurs parents, et personnes aux besoins spécifiques, n’ont pas été insensibles à la prestation de Soolking qui a interprété, vers la fin de la soirée, sa chanson favorite, la tant attendue «Liberté». Un single repris en cœur par des milliers de jeunes fans, tenus en haleine, près de deux heures durant.
Le chanteur vedette a enchaîné par un florilège de ses meilleures chansons : «Rockstar », « Youv», « Cosa Nostra », « Vida Loca»… etc., et d’autres plus récentes : comme : « Espérance», «Milano », « Dalida » et « Guerilla».
Beaucoup de spectateurs ont déclaré avoir été ravis d’assister à ceconcert-événement, qui confirme le succès de Soolking. Un membre du public a souligné la cohésion et la maîtrise qui ont caractérisé cette soirée : « Barvo pour ce chanteur ! Soolking est mon meilleur artiste et mon meilleur chanteur. Bonne continuation et bonne chance pour lui », a-t-il livré son sentiment immédiat.
Et d’ajouter : « Cela fait longtemps que nous attendons cet artiste. J’aime bien son clip « Espérance ».
La forte présence de familles et de jeunes a planté le décor. Parfait était le cliché formé par le public en symbiose avec sa vedette musicale, qui a laissé, depuis ces derniers mois, une forte impression parmi les auditeurs Algériens.
Lors de cette soirée, faite de couleurs et de lumières reflétant l’emblème national, le stade de 20 Août a été bordé de banderoles et de pancartes à l’effigie de l’artiste. Les spectateurs, quelques minutes avant le concert, ont crié : «Djiboulna Soolking, n’wellou m’lah (Ramenez-nous Soolking, nous allons nous réjouir». Ceci, non sans oublier le Hirak pour reprendre le fameux «Yetnehaw ga3 (Ils partent tous)» ou encore «Falestin Chouhada (Palestiniens, martyrs».
Le chanteur a produit, ensuite, un programme des plus riches en compagnie de « Fianso », « L’Algérino » et la chanteuse albanaise Dhurata Dora.
À ce moment précis, l’ambiance était au comble, assez conviviale pour atteindre son paroxysme. Malheureusement, des bousculades aussi : l’artiste interprétera la chanson «Dalida», reprise en chœur par des centaines de jeunes, envoûtés par la magie de l’orchestre de Soolking. Plusieurs spectateurs se précipitent vers la scène. En conséquence, des personnes ont été piétinées et ils ne pouvaient avancer en milieu d’une foule compacte. Une scène qui s’était déjà produite, avant le concert, lorsque notamment des centaines de spectateurs se sont agglutinés à l’entrée du stade.

«Vous êtes le meilleur public au monde», confesse le rappeur
« Franchement, bravo ! Vous êtes le meilleur peuple au monde », lancera le chanteur à la foule, vraisemblablement surpris et à la fois ému face à un accueil aussi chaleureux qui lui a été réservé.  «Je suis chez moi, aujourd’hui, et dans mon pays», a-t-il confié avant de confesser : « Je vous adore. Vous avez écrit l’histoire du pays avec vos mains».
Le jeune rappeur est parvenu à rendre avec conviction la signification de la nostalgie de la patrie. Soolking était en parfaite communion avec ses jeunes admirateurs. Il a su créer l’ambiance en revisitant également les beaux moments d’antan. Ses chansons renvoient à l’amour et l’espoir, la patrie, le courage, à travers lesquelles, il a emporté son public au rythme d’une musique exécutée avec brio par l’orchestre l’ayant accompagné. Aussi, au menu de cette soirée, plusieurs autres artistes se sont succédés sur scène pour égayer les fans du stade du 20-Août 1955. À citer Chemssou du groupe « Freeklane», Meziane Amiche, Mok Saïb… etc.
À noter que le méga-concert de Soolking a été organisé par l’Office national des droits d’auteur et des droits voisins (ONDA) pour près de 30 000 places qui ont été vendues au public.
Mehdi Isikioune

BOUSCULADES MORTELLES À L’ENTRÉE DU STADE  
Cinq morts sur 32 personnes admises  à l’hôpital
«Cinq personnes sont mortes (3 filles et 2 garçons), jeudi soir, lors d’un concert donné au stade du 20-Août à Alger par le rappeur Soolking après leur admission à l’hôpital Mustapha Pacha », c’est ce que nous a indiqué le colonel Farouk Achour, Chef de service communication à la direction de la Protection civile. Contacté, hier par nos soins, le même responsable a rappelé, à ce propos que la Protection civile a mis au point un dispositif d’intervention pratique avant et pendant le concert où plusieurs personnes ont été secourues au niveau du centre médical, atteintes de diverses blessures. Aussi, selon le bilan de la Protection civile, 23 personnes ont été évacuées à l’hôpital Mustapha Pacha. Certain d’entre eux étaient dans un état critique.  Il y a lieu de rappeler que le drame, survenu à l’entrée du stade 20 Août-1955, a suscité l’émoi, voire le mécontentement de nombreux internautes sur les réseaux sociaux de même que les Algériens de façon générale. Tous ont déploré cette issue d’une fin qui se termine par la mort d’hommes.  «Pourquoi choisir un stade aux dimensions limitées situé au cœur d’Alger pour abriter ce concert alors qu’on pouvait l’organiser au stade du 5 Juillet ?», a-t-on retenu comme commun des commentaires sur facebook. Pour un internaute encore : « Organiser un concert n’est pas très compliqué. D’ailleurs plusieurs concerts ont été organisés et animés, auparavant à Alger, par de grosses pointures, telles que Aït Menguellat, Safi Boutella, Idir et le défunt  Hasni,  dans des salles ou espaces limités, mais qui n’ont pas eu cet incident pourtant», a-t-il fait remarquer.
M. I.

IL PRÉSENTE SES CONDOLÉANCES AUX FAMILLES DES VICTIMES
Bedoui confirme l’ouverture d’une enquête
Le Premier ministre, Noureddine Bedoui, a adressé, hier, ses sincères condoléances aux familles des victimes de la bousculade, survenue lors d’un concert animé par le rappeur algérien Soolking, dans la soirée de jeudi au stade du 20 août à Alger, a indiqué un communiqué des services du Premier ministre, repris par l’APS.
«Suite au tragique incident ayant entraîné la mort de 5 jeunes citoyens,  lors d’un concert animé au stade du 20 août 1955, le Premier ministre,  Noureddine Bedoui, présente, en son nom personnel et au non du Gouvernement,  ses sincères condoléances aux familles des victimes, Priant Dieu Le Tout-Puissant de les assister en cette douloureuse épreuve, et de leur prêter  patience et réconfort. «À Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons»,  lit-on dans le communiqué.
«Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et circonstances de  cet incident tragique et prendre les mesures nécessaires», selon la même source.
R. N.

Related posts

Alors que 84% des Algériens sont prêts à s’expatrier pour un emploi à l’étranger : Les cadres internationaux s’intéressent de plus en plus à l’Algérie

courrier

Prévention des risques majeurs et de gestion des catastrophes : Le nouveau projet de loi soumis prochainement aux débats de l’APN

courrier

FERMETURE TOTALE DES PORTS SECS : Les préjudices d’une décision radicale

courrier

LE MARW, YOUCEF DELMAHDI, TRANCHE : « Pas de réouverture des mosquées avant la fin de la pandémie »

courrier

DÉPART DES FORCES ÉTRANGÈRES ET DES MERCENAIRES DE LIBYE : L’Algérie met tout le poids de sa diplomatie

courrier

FEU VERT À L’AGRESSION SIONISTE : Les États-Unis bloquent une résolution sur le cessez-le-feu

Redaction