Sétif

Sétif : La statue Aïn Fouara de nouveau vandalisée

La statue ornant la fontaine Aïn Fouara du centre ville de Sétif, a fait l’objet d’actes de vandalisme dans la soirée de vendredi, a-t-on constaté. Des témoins ont déclaré à l’APS que la statue Aïn Fouara a été dégradée par un jeune âgé d’une vingtaine d’années qui s’est servi d’un objet qu’il portait dans la main, une pierre selon toute vraisemblance. Dans une déclaration faite à l’APS, le directeur de la culture et des arts, Oualid Benbrik a fait part que l’auteur de ces actes de destruction a été arrêté par les agents de la sûreté urbaine. La statue de la fontaine Aïn Fouara, halte traditionnelle des visiteurs de la ville de Sétif et étape obligée des touristes, a fait l’objet, à plusieurs reprises, d’actes de vandalisme en 1997, en 2006 et en 2017.

Trois individus arrêtés pour détention et commercialisation de produits prohibés à Ghardaia
Les éléments de la brigade de recherches et d’interventions (BRI) de Ghardaia ont arrêté trois individus pour leur implication présumée dans une affaire de détention et commercialisation sur la voie publique de produits prohibés (boissons alcoolisées, psychotropes et drogue), a rapporté hier un communiqué de la cellule de communication et des relations publiques de cette institution sécuritaire. Les recherches et investigations menées sur le terrain par les éléments de la BRI dans les quartiers de Ghardaia ont permis d’interpeller les trois suspects et procéder à la saisie de 390 bouteilles de boisson alcoolisée, une quantité de kif traité et de psychotropes, en plus d’une somme d’argent estimée à plus de 13.000 DA issue de la vente de ces produits prohibés, selon la même source. Après avoir parachevé les procédures légales, les trois mis en cause, âgés entre 24 et 42 ans, seront déférés devant la juridiction territorialement compétente, pour détention et vente illicite de produits prohibés (psychotropes, drogue et boisson alcoolisée sans autorisation), conclut la même source.

L’UE interdit des sirops pour la toux potentiellement dangereux
Les sirops pour la toux contenant de la pholcodine vont être interdits dans l’Union européenne car ils peuvent provoquer une réaction allergique très dangereuse en cas d’anesthésie générale, a annoncé vendredi l’Agence européenne des médicaments (EMA). Ces sirops, destinés à traiter la toux sèche aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte, peut être dangereux même s’il a été consommé longtemps avant l’anesthésie. « L’usage de la pholcodine dans les 12 mois précédents peut provoquer, au moment de l’anesthésie générale, une réaction anaphylactique », une « réaction allergique soudaine, sévère et pouvant provoquer la mort », a précisé l’EMA dans un communiqué annonçant sa décision, qui sera appliquée dès son approbation administrative. Ces médicaments, utilisés depuis les années 1950, étaient encore récemment vendus en Belgique, en Croatie, en France, en Irlande, en Lituanie, au Luxemboug et en Slovénie, notamment sous les marques Dimetane, Biocalyptol et Broncalene. Les autorités sanitaires françaises avaient toutefois indiqué dès septembre que l’autorisation de mise sur le marché de ces sirops avait été retirée, e t que ceux déjà en place dans les pharmacies ou centres de santé seraient retirés de la circulation. En avril 2020, au plus fort de l’épidémie de Covid, dont la toux sèche était un des principaux symptômes, elles avaient également recommandé de ne pas utiliser ce type de sirops.

L’UA et les Nations Unies lancent un appel de fonds de 51,5 milliards de dollars pour l’aide humanitaire en 2023
La Commission de l’Union africaine (UA) et le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) ont lancé un appel de fonds d’un montant record de 51,5 milliards de dollars pour aider 230 millions de personnes en situation de crise. Selon un communiqué du bloc panafricain publié jeudi soir, la Commission de l’UA et l’OCHA ont coorganisé le lancement officiel de l’Aperçu humanitaire mondial (GHO) 2023 au siège de l’UA à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne. Le GHO 2023, qui demande 51,5 milliards de dollars pour répondre aux besoins des 230 millions de personnes les plus vulnérables dans le monde, fait état de niveaux record de besoins humanitaires, indiquant que 339 millions de personnes dans 68 pays ont besoin d’une assistance et d’une protection vitales, ce qui veut dire qu’une personne sur 23 sur la planète nécessite une aide d’urgence pour survivre, et que près de 145 millions de ces personnes vivraient en Afrique. De son côté, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, qui s’est exprimé par vidéo lors de l’événement de lancement, a souligné la nécessité d’une aide humanitaire et d’une protection pour sauver la vie de millions de personnes dans le monde. « 2022 a été une année d’extrêmes », a affirmé M. Guterres, ajoutant : « Les conflits ont apporté la misère à des millions de personnes. Le conflit en Ukraine a accéléré les crises alimentaires et énergétiques mondiales. Les maladies, allant du choléra à la COVID-19, ont fait des victimes et perturbé les économies, tandis que la crise climatique a provoqué une sécheresse meurtrière et des inondations sans précédent ».

Mondial: Ronaldo agacé par un joueur coréen le pressant de sortir
La star du Portugal Cristiano Ronaldo a affirmé que son mécontentement visible au moment de son remplacement contre la Corée du Sud (défaite 2-1) vendredi au Mondial-2022 était lié au fait qu’un adversaire le pressait de quitter le terrain. « Cela s’est passé avant mon remplacement. Le joueur coréen était en train de me dire de sortir rapidement et je lui ai dit de se taire, car il n’a aucune autorité. Il n’a pas à dire quoi que ce soit », a expliqué CR7 dans la zone presse du stade, interrogé par des télévisions portugaises. « Il ne doit pas y avoir de polémique. C’est dans le Feu de la rencontre. Indépendamment de ce qu’il s’est passé, les choses restent toujours sur le terrain », a-t-il ajouté. Auparavant, en conférence de presse, son sélectionneur Fernando Santos avait affirmé que le capitaine portugais avait été « insulté » par un joueur sud-coréen non identifié.

Covid-19: 90% de la population mondiale présente une forme d’immunité
Au moins 90 % de la population mondiale présente une forme d’immunité contre le Covid-19, a déclaré vendredi le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus, tout en mettant en garde contre la baisse de vigilance. Cette baisse de vigilance laisse la porte ouverte à l’émergence d’un nouveau variant susceptible de se répandre et de supplanter le variant Omicron, actuellement dominant, a souligné M. Tedros lors d’une conférence de presse. « L’OMS estime qu’au moins 90 % de la population mondiale présente actuellement une certaine forme d’immunité face au virus SARS-CoV-2, grâce à une infection antérieure ou à la vaccination », a-t-il ajouté, faisant référence au virus responsable de la pandémie de Covid-19. Le chef de l’OMS a mis en garde contre la tentation d’affirmer prématurément que la phase émergente de la pandémie est terminée. « Nous n’en sommes pas encore là », a-t-il souligné.

Trois morts et 265 blessés sur les routes ces dernières 48 heures
Trois (3) personnes ont trouvé la mort et 265 autres ont été blessées dans 231 accidents de la circulation survenus à travers plusieurs régions du pays durant les dernières 48 heures, selon un bilan publié hier par la Protection civile. Selon le même bilan, les éléments de la Protection civile sont intervenus pour prodiguer des soins à 27 personnes incommodées par le monoxyde de carbone émanant d’appareils de chauffage et chauffe-bains dans les wilayas d’Alger (1 personne), Bordj Bou Arréridj (2), Boumerdès (2), Médéa (2), Sétif (2), Souk-Ahras (2), Saida (2), Béchar (3), Bouira (4), Blida (4) et Constantine (3).(