Benlmari

Selon Belmadi : L’O Lyon a bloqué Benlamri lors du mercato hivernal

Tout le monde a constaté que Benlamri a été le seul joueur à avoir disputé pratiquement tout le temps des deux derniers matchs des Verts dans le cadre des éliminatoires de la CAN.
Pourtant, l’occasion fut propice pour le sélectionneur national, Djamel Belmadi, de tester le néo-international, Ahmed Touba, qui évolue dans le même poste que le Lyonnais, surtout que les Verts étaient déjà assurés de se qualifier à la phase finale de la CAN avant même ces deux matchs.
Mais Belmadi a accordé ce ‘’privilège’’ à Benlamri parce que ce dernier souffre d’un manque sensible en temps de jeu au sein de son club français de l’Olympique Lyon.
Certains vont s’interroger alors pourquoi l’ancien défenseur du NAHD n’a pas changé d’air lors du précédent mercato pour ne pas mettre en péril son avenir international ?
La réponse nous vient de l’entraineur national, Djamel Belmadi, lui-même : «Benlamri voulait bel et bien changer d’air, mais son club a posé son véto. Cela signifie tout simplement que les Lyonnais tiennent au joueur, une autre preuve de la valeur de Benlamri», a confié récemment le coach des Verts.
Certains pensaient pourtant que si la situation d’éternel remplaçant de Benlamri à l’Olympique lyonnais n’évolue pas, il lui sera peu plausible qu’il garde la confiance de Djamel Belmadi, qui sera forcé, vu son faible temps de jeu, de se passer de lui, bien qu’il soit de notoriété publique que Benlamri est un joueur que le sélectionneur national admire beaucoup, notamment ses qualités de battant.
Benlamri, et contrairement à ce que disaient beaucoup, n’a pas fait la sourde oreille et qu’il avait réellement l’intention de quitter le navire lyonnais pour gagner en compétition. Cela ne s’est pas fait finalement à cause de la position de son club. Les intentions de Benlamri ont ainsi plaidé en sa faveur auprès du sélectionneur national, d’où la décision de ce dernier de le rappeler en sélection.
H. S.