Boumerdès plage

Saison estivale : 47 plages autorisées à la baignade à Boumerdès

Un total de 47 plages sur les 64 que compte le littoral de la wilaya de Boumerdès sont autorisées à la baignade par la commission de wilaya chargée des préparatifs de la saison estivale 2021, a-t-on appris lundi auprès de la direction locale du tourisme, de l’artisanat et du travail familial.

Ces plages du littoral de Boumerdes qui s’étend sur plus de 100 km, se répartissent sur dix communes de la wilaya, à savoir Boumerdes, Corso, Boudouaou El Bahri, Thenia, Zemmouri, Legata, Cap Djinet, Sidi Daoud, Dellys et Afir, a indiqué à l’APS le directeur du secteur, par intérim, Mohamed Cherif Zelmati. Afin de réussir la saison estivale et assurer un bon accueil des estivants et attirer le plus grand nombre de vacanciers, une enveloppe de près de 20 millions DA, a été mobilisée sur le budget de wilaya, au profit des communes côtières, pour la réalisation d’opérations d’aménagement au niveau des plages, à travers notamment la réalisation d’accès, de parkings et de l’éclairage public. A cela s’ajoute l’affectation d’une enveloppe similaire, dégagée sur le Fonds de solidarité et de garantie des collectivités locales, relevant du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, au titre de l’exercice 2020, pour l’installation et l’équipement de bureaux pour les administrateurs de plages, au niveau des ces communes, a informé le même responsable. Il a aussi signalé la proposition de 31 autres opérations pour l’aménagement de la totalité des plages de la wilaya, pour une enveloppe de plus de 273 millions de DA. Toujours au titre des mesures visant à assurer une bonne saison estivale 2021, M. Zelmati a fait part de la mise au point d’un plan d’information et de sensibilisation en direction des visiteurs de la wilaya, prévoyant le lancement de campagnes de proximité, et d’autres via les réseaux sociaux, sous le signe « Saifouna fi Biladina » (Notre été dans notre pays), afin de promouvoir le tourisme local. Ce plan prévoit aussi des campagnes de nettoyage des plages et de leur environnement, des actions de sensibilisation contre les risques de noyade et les dangers de la baignade dans des plages non autorisées, les barrages et les oueds et contre les incendies de forêts et les maladies à transmission hydrique (MTH). Un plan de transport a été, également, mis en place pour assurer le déplacement directe des citoyens des communes reculées et classées zones d’ombre vers les plages autorisées à la baignade, selon le même responsable, qui a signalé l’ouverture de 174 lignes de transport, sur lesquels activeront 637 véhicules totalisant plus de 16.000 places. Concernant les mesures préventives contre la Covid-19, M. Zelmati a fait part de préparatifs pour la mise en place d’un protocole sanitaire qui prévoit, notamment, l’installation de cellules de veille ou de crise au niveau des hôtels de la wilaya qui devront exploiter de la moitié de leur capacité d’accueil, seulement avec l’interdiction de la restauration sur place, tout en leur imposant la présence d’un infirmier ou d’un agent médical. Le même protocole sanitaire prévoit également l’annulation de la totalité des activités sportives et récréatives en lieux fermés, la fermeture des piscines au niveau des hôtels, l’organisation des accès au niveau des plages de façon à éviter les regroupements et le maintien d’une distance de trois mètres entre chaque parasol.