Kif

Saisie de plus de 23 kg de kif traité à Maghnia

Les éléments de la sûreté de la daïra de Maghnia ont saisi une quantité de kif traité estimée à 23,3 kg, a indiqué samedi un communiqué de la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Tlemcen. Cette opération a été effectuée suite à l’exploitation d’informations faisant état de stockage d’une quantité de kif traité dans une maison sise à Maghnia, selon la même source, qui a fait savoir qu’une perquisition dans cette domicile a permis aux éléments de la deuxième sûreté urbaine de Maghnia de mettre la main sur la quantité de kif précitée et la saisie de deux motocyclettes utilisées dans le transport de la marchandise prohibée. Le communiqué qui ne précise pas l’arrestation d’une ou des personnes impliquées dans cette affaire a fait savoir que les saisies ont été transférées vers la sûreté de daïra. Une enquête a été ouverte pour mettre la lumière sur cette affaire, a-t-on souligné. Par ailleurs, les éléments de la sûreté de daira de Hennaya ont opéré la saisie de 58 comprimés psychotropes, des armes blanches et une somme d’argent estimée à plus de
200 000 dinars et l’arrestation de trois mis en cause, a-t-on détaillé, ajoutant que les trois personnes arrêtées ont été présentées devant la justice.

Touggourt : un adolescent meurt noyé dans un lac à Témacine
Les éléments de la Protection civile ont repêché vendredi après-midi, le corps sans vie d’un adolescent, mort par noyade dans un lac à la daïra de Témacine (wilaya de Touggourt), a-t-on appris auprès de ce corps constitué. Aussitôt alertés, les éléments de la Protection civile relevant de l’unité secondaire de Témacine, accompagnés de plongeurs spécialisés, sont intervenus sur place pour porter secours à la victime, âgée de 16 ans, qui s’est noyée dans cette zone interdite à la baignade, appelée localement « El-Bhour », a précisé le chargé de communication de l’unité secondaire de la Protection civile à Témécine, Mohamed Yahia Boudaoud. « Après trois heurs de recherches, ils ont réussi à repêcher la dépouille qui a été ensuite transférée à la morgue de l’Établissement public hospitalier (EPH-Slimane Amirat) au chef-lieu de wilaya », a-t-il ajouté. Une enquête a été ouverte par les services compétents pour élucider les circonstances exactes de cet incident. La baignade en zone non-surveillées, les lacs et les mares d’eau notamment, est un phénomène qui ne cesse d’enregistrer des victimes dans la région, malgré les campagnes de sensibilisation organisées durant la saison estivale, rappelle-t-on.

Conférence mondiale d’Internet de Wuzhen du 26 au 28 septembre
La Conférence mondiale d’Internet de Wuzhen 2021 aura lieu du 26 au 28 septembre à Wuzhen, dans la province chinoise du Zhejiang (Est), indiquent les organisateurs. Initiée sous le thème « Vers une nouvelle ère de la civilisation numérique et construire une communauté de destin dans le cyberespace », la conférence sera organisée cette année à la fois en ligne et hors ligne, selon Zhao Zeliang, directeur adjoint de l’Administration du cyberespace de Chine. Près de 2.000 représentants de gouvernements, d’organisations internationales, d’associations industrielles, d’entreprises internationales de premier rang, d’universités et d’instituts de recherche de plus de 80 pays et régions, devraient prendre part à cet événement, a indiqué M. Zhao. L’édition de cette année comprend 20 sous-forums devant examiner les nouvelles tendances en matière de technologies numériques telles que la 5G, l’intelligence artificielle et l’écologie des logiciels libres, ainsi que les principaux sujets de gouvernance et de développement du cyberespace, dont la gestion des données, les œuvres de charité sur Internet, la réduction de la pauvreté et les efforts mondiaux de lutte contre les pandémies. L’événement de trois jours organisera également un concours mondial d’Internet, une exposition d’Internet et une cérémonie pour annoncer les réalisations scientifiques et technologiques d’Internet de cette année, ainsi qu’une présentation d’excellents projets sur la construction d’une communauté de destin dans le cyberespace.

Deux morts et trois blessés dans deux accidents de la route à Mascara
Deux personnes sont mortes et trois autres ont été blessées dans deux accidents de la circulation survenus dans les communes de Tighennif et Zahana (Mascara), a-t-on appris samedi de la direction de la Protection civile de la wilaya. Le chargé de communication, le lieutenant Tahar Mehenni a indiqué que le premier accident a eu lieu vendredi soir au niveau de l’autoroute est-ouest à hauteur de la commune de Zahana, suite au renversement d’un véhicule utilitaire ayant percuté le mur de protection de l’autoroute, causant la mort du conducteur et des blessures à son accompagnateur. Le deuxième accident s’est produit le même jour au niveau de la route nationale 91, dans la commune de Tighennif, suite à une collision entre une ambulance et un véhicule utilitaire, provoquant la mort du conducteur du véhicule et des blessures au conducteur de l’ambulance et à son accompagnateur, a-t-on fait savoir.
Les éléments de la Protection civile ont transféré les corps des deux morts aux services de la morgue des hôpitaux de Sig et de Tighennif et les blessés vers les services des urgences des mêmes établissements sanitaires.

565 affaires criminelles enregistrées le mois d’août dernier à Mostaganem
Les services de la sûreté de wilaya de Mostaganem ont enregistré, durant le mois d’août dernier, 565 affaires criminelles concernant l’atteinte aux personnes et aux biens, a-t-on appris vendredi de ce corps de sécurité. La même source a précisé que les services de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Mostaganem ont traité 493 dossiers judiciaires (taux de traitement de 87%) à l’encontre de 674 personnes, dont 38 femmes, 24 mineures et 5 étrangers impliqués dans de nombreux crimes. Concernant les poursuites judiciaires, 67 personnes ont été placées en détention préventive et 103 autres personnes ont comparu en citation directe, alors que 17 personnes ont bénéficié de la relaxe, durant la même période. Durant le mois d’août dernier, 359 dossiers ont été transmis aux juridictions judiciaires concernées et deux personnes ont été remises à d’autres services de sécurité et la verbalisation de 69 autres personnes, alors que 48 personnes se trouvent en état de fuite et font l’objet de recherches, jusqu’à leur arrestation, selon la même source. De son côté, la brigade de lutte contre la commercialisation de stupéfiants, relevant de la sûreté de wilaya de Mostaganem, a saisi une quantité de 564 grammes de kif traité et 19 cigarettes fourrées de drogue, en plus de 1 870 psychotropes et 2 786 unités de différents types et formats de boissons alcoolisées, a-t-on indiqué.

Angleterre : Plus de deux tonnes de cocaïne saisies en mer
L’agence britannique de lutte contre le crime a annoncé samedi avoir saisi plus de deux tonnes de cocaïne d’une valeur de 160 millions de livres (187 millions d’euros) à la revente au large de Plymouth (sud-ouest de l’Angleterre). Six hommes âgés de 24 à 49 ans – un Britannique et cinq Nicaraguayens – ont été arrêtés dans le cadre de cette opération, menée jeudi conjointement avec la police fédérale australienne et la police britannique des frontières, a précisé la NCA dans un communiqué. Ils se trouvaient à bord d’un yacht de luxe à environ 130 kilomètres de la côte lors de leur arrestation. Le bateau, qui battait pavillon jamaïcain et venait des Caraïbes, a été escorté jusqu’au Royaume-Uni. Selon la NCA, la police fédérale australienne a fourni, pour cette opération, des informations recueillies dans le cadre de son enquête « Ironside », qui avait donné lieu en juin à un gigantesque coup de filet mondial contre le crime organisé grâce au noyautage d’une application (Anom) utilisée pour échanger des messages codés entre malfaiteurs. « Il ne fait aucun doute que cette drogue aurait été revendue dans les communautés à travers le Royaume-Uni (…), alimentant le crime et la détresse », a déclaré Matt Horne, le vice-directeur de la NCA, dans le communiqué.