??????????????????????????????????????

RÉUNION DU GOUVERNEMENT : Djerad pousse les ministres à l’action

Une réunion du gouvernement a eu lieu dans l’après-midi de mercredi dernier par visioconférence, présidée par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, qui s’est penchée sur sept projets de décrets exécutifs relatifs aux secteurs des finances, de l’Énergie et la culture, indique un communiqué des services du Premier ministre. Une réunion durant laquelle le chef de l’Exécutif a voulu insuffler du dynamisme dans l’action ministérielle, tout en essayant de dénouer quelques dossiers qui n’ont pas manqué de susciter la colère des citoyens ces derniers jours, comme la bureaucratie pour l’accès à des droits sociaux. D’emblée, le gouvernement a entendu un exposé présenté par le ministre des Finances relatif au projet de décret exécutif fixant les procédures de gestion budgétaire et comptable adaptées aux budgets des établissements publics à caractère administratif et autres organismes publics bénéficiant de dotations du budget de l’État. Ce projet de texte, qui s’inscrit dans le cadre de la refonte du système des finances publiques et de la gestion budgétaire, précise les deux catégories d’établissements soumis aux procédures de gestion budgétaire et comptable adaptées à la nature de leurs activités. Le gouvernement a entendu, ensuite, un exposé présenté par le ministre de l’Energie relatif à deux projets de décrets exécutifs fixant  primo, la méthodologie de calcul des prix de vente des carburants et des GPL sur le marché national ; secundo la méthodologie de détermination des prix du pétrole brut et du condensat « entrée raffinerie » et du prix de vente du gaz naturel aux producteurs d’électricité et aux distributeurs de gaz. Les deux projets de textes s’inscrivent dans le cadre de l’application de la Loi n 19-13 régissant les activités d’hydrocarbures. Ils visent à normaliser les méthodologies de calcul de prix à l’entrée des raffineries et les prix sur le marché local des carburants et des GPL ainsi que les prix de vente du gaz naturel aux producteurs d’électricité et aux producteurs de gaz. Troisièmement, le gouvernement a entendu un exposé présenté par la ministre de la Culture et des Arts relatif à quatre projets de décrets exécutifs portant création et délimitation des secteurs sauvegardés du Ksar d’Azzelouaz, du Ksar d’Adjahil, du Ksar d’El-Mizane ainsi qu’un projet de décret exécutif modifiant et complétant le décret exécutif n 13-187 du 06/05/2013 portant création et délimitation du secteur sauvegardé de la vieille ville de Béjaïa. Ces projets de textes ont pour objectif de préserver les caractéristiques authentiques traditionnels du patrimoine architectural que recèlent ces édifices historiques.

JM d’Oran 2022 : tolérance « zéro » pour tout retard
Dernier dossier sur l’agenda : le Gouvernement a entendu une communication présentée par le ministre de la Jeunesse et des Sports relative à l’état d’avancement de la préparation des Jeux Méditerranéens d’Oran en 2022. Le Ministre de la Jeunesse et des Sports a présenté les dispositions prises dans le cadre de la préparation des Jeux Méditerranéens prévus dans près de dix-huit mois à Oran, notamment en matière de travaux de réalisation des infrastructures sportives et d’hébergement, de l’organisation technique relative aux disciplines sportives, ainsi que de la coordination entre les différentes structures et organismes concernés par cet important évènement sportif. À ce titre, le Premier ministre a instruit les membres du gouvernement concernés par la préparation de cet événement de densifier les efforts et prévoir des visites de travail et d’inspection à Oran pour s’assurer de la qualité des réalisations engagées en prévision de ces jeux et lever toutes les éventuelles contraintes rencontrées. Par ailleurs, il a demandé au ministre de la Jeunesse et des Sports de veiller à la bonne préparation de nos athlètes pour les prochaines échéances sportives internationales et régionales, en dotant également les fédérations sportives nationales des moyens nécessaires dans ce cadre.

Rappel à l’ordre
Enfin, le PM a rappelé les instructions du président Tebboune relatives à l’encouragement de l’action des microentreprises et des start-up et a instruit les ministres concernés à l’effet de mettre à la disposition des jeunes porteurs de projets inscrit dans le cadre des dispositifs d’aide à l’entrepreneuriat les locaux adéquats disponibles au niveau des communes et ce, dans les meilleurs délais. Il faut souligner que malgré la mise en vigueur de ce dispositif visant à aider les jeunes dans les créations de leurs petites entreprises et start-up, beaucoup de jeunes entrepreneurs qui ont été séduits par cette aventure dès le départ, ont vite déchanté. C’est avec ainsi un grand soulagement que ces derniers vont accueillir les dernières instructions de Djerad. Sur un autre plan, le Premier ministre a demandé au ministre des Finances d’instruire ses services compétents en vue de l’allégement des procédures inhérentes à la délivrance du livret foncier ainsi que la réduction des délais y afférents qui ne devront pas dépasser un mois. Ainsi, cette mesure qui s’inscrit dans le cadre des efforts de numérisation du secteur vise à améliorer la qualité du service public offert à nos citoyens. Il a également demandé aux membres du gouvernement de procéder, chacun en ce qui le concerne, au recensement de toutes les procédures auxquelles sont soumis les citoyens et les entrepreneurs dans leurs rapports avec l’administration et de prendre, sans tarder, toutes les mesures de facilitation et de simplification susceptibles d’être engagées immédiatement.
Hamid Mecheri