Avion Air Algerie

RÉOUVERTURE DES FRONTIÈRES AÉRIENNES : Voici les modalités d’entrée au pays

Un peu plus d’une semaine après la décision de réouverture des frontières aériennes, fort saluée et accueillie avec soulagement par nos ressortissants établis à l’étranger, les modalités de rentrée au pays ont été fixées par le Gouvernement. Entendre, le nombre des vols, les destinations, les conditions sanitaires requises à l’embarquement et à l’arrivée sur le territoire national, tout semble fin prêt pour recevoir les voyageurs à partir du 1er juin prochain.

À commencer par le plan de vol d’Air Algérie qui aura au programme six dessertes hebdomadaires de et vers quatre pays étrangers, à savoir la France, la Turquie, l’Espagne et la Tunisie. Ainsi, pour la France, où plus de cinq millions d’Algériens y sont établis, trois vols hebdomadaires sont au menu, dont deux vers/au départ de Paris et un concernant Marseille. Sur ce, faut-il noter que contrairement à ce qui a été annoncé par voie officielle récemment, Lyon n’était pas concernée par le plan de vol d’Algérie.
S’agissant des trois autres pays, un vol hebdomadaire sera assuré de et vers les aéroports d’Istanbul en Turquie, Barcelone en Espagne, et, enfin, Tunis, la capitale de notre voisin de l’Est. Ceci pour les points de départs, duquel il faudrait s’attendre à un flux important de nos ressortissants, sachant qu’ils étaient bloqués des mois durant par la force de la pandémie.
À l’arrivée, et dans un premier temps, trois aéroports du pays sont autorisés à l’atterrissage par les vols d’Air Algérie, notamment ceux d’Alger, d’Oran et de Constantine. Il convient de souligner que cette feuille de route donne suite à la décision de réouverture des frontières, aériennes notamment, prise lors du Conseil des ministres du 16 mai dernier qui, sous la férule du président Tebboune, a donné instruction en ce sens. Chemin faisant, et le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus consultée sur ce dossier, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a procédé à la validation de ces modalités.

Résultat de tests RT-PCT et 5 jours de confinement à l’entrée
Autre modalité, qui n’est pas des moindres qu’elle porte sur les mesures sanitaires contre la propagation du Coronavirus, les pouvoirs publics exigent des voyageurs de présenter, à l’embarquement vers l’Algérie, le résultat négatif d’un test RT-PCR datant de moins de 36 heureuses avant la date du voyage.
Celui-ci doit en outre « disposer d’un billet d’avion valide, de la fiche sanitaire dument renseignée et s’acquitter des frais inhérents au confinement sanitaire obligatoire auquel doit se soumettre chaque passager à l’arrivée sur le territoire national ainsi que les frais du test de dépistage du COVID-19, prévus par les autorités sanitaires », précise le premier ministère dans un communiqué rendu public.
Dans une deuxième étape, le voyageur sera soumis à une période de confinement obligatoire d’une durée de 5 jours au niveau d’établissements hôteliers prévus réquisitionnés à cet effet, dont les ministères de l’Intérieur, de la Santé et du Tourisme sont chargés de la tâche. Sur place, il sera suivi avec un contrôle médical permanent et, à la fin de la période de confinement, il sera soumis à un test de dépistage du Covid-19.
Quant aux frais inhérents au séjour dans le lieu d’hébergement de la personne concernée, le PM précise qu’ils sont à la « charge exclusive » du passager et que ces conditions « doivent impérativement être réunies avant l’embarquement ». Au bout du 5e jour de confinement débouchant sur la levée du confinement, si le voyageur présente un résultat positif au Covid-19, il sera à nouveau placé en confinement pour une période de cinq jours supplémentaires.
Farid Guellil

Les conditions de sortie du territoire national
S’agissant des modalités de sortie du territoire national, les voyageurs, précise la même source, « sont soumis aux seules conditions édictées par les autorités des pays d’accueil » En matière d’information et de communication, une large campagne de communication et de vulgarisation est mise en œuvre dès l’ouverture des frontières aériennes pour faciliter les déplacements. La compagnie Air Algérie est chargée de relayer, à travers son site web, toutes les informations complémentaires et précisions nécessaires à la mise en œuvre du dispositif prévu.
R. N.