Lamamra-Hood

RAMTANE LAMAMRA REÇOIT JOEY HOOD : Les perspectives du règlement des crises dans la région abordées

Les perspectives de promotion de solutions politiques et pacifiques aux différentes crises minant la paix et la sécurité dans les régions d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient ont été, dimanche, au cœur de l’entretien du ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra avec le Secrétaire d’État adjoint américain aux affaires du Proche-Orient, Joey Hood, arrivé samedi, en Algérie dans le cadre d’une visite officielle. La rencontre du chef de la diplomatie algérienne avec le responsable du gouvernement américain a été une « occasion d’examiner les moyens de renforcer le dialogue stratégique entre l’Algérie et les États-Unis d’Amérique » a indiqué hier, un communiqué du Mae. Il a été aussi question, à cette occasion, de l’examen «  des perspectives de la promotion de solutions politiques et pacifiques aux diverses crises minant la paix et la sécurité dans les régions d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient » précise la même source. la coopération bilatérale entre les deux pays, son « évaluation et les perspectives de sa consolidation et son développement » ont fait l’objet, selon la même source, d’une séance de travail entre Rachid Chakib Kaïd, secrétaire général du ministère et le responsable américain Hood. Indiquant que les discussions entre Lamamra et et le responsable US, sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment, cite la même source « les situations en Libye, au Mali et au Sahara occidental, la lutte contre le terrorisme dans le Sahel outre la lutte contre la pandémie de la Covid-19 » dans le cadre des consultations entre les deux pays, « reflètent la politique de haut niveau des relations distinguées entre l’Algérie et les États-Unis» . Aussi ces consultations, poursuit le communiqué, ont reflété «  la volonté commune d’œuvrer à la promotion de la paix et de la sécurité aux niveaux régional et international » est-il indiqué. Le Secrétaire d’État adjoint américain aux affaires du Proche-Orient a été reçu également, hier, par le Premier ministre, Aïmen Benabderrahmane et a eu des entretiens avec le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations et la ministre de la Culture et des Arts. Il est à rappeler que le successeur de David Schenker, au poste de secrétaire d’État adjoint américain aux affaires du Proche Orient, Joey Hood connait très bien cette région et est rodé à ces crises. Il a passé la majeure partie de sa carrière, en Irak et au Koweit, au poste de Chef de mission, consul général à Dhahran en Arabie saoudite, après avoir été directeur du bureau des Affaires iraniennes au sein du département d’État. Aussi diplômé en relations internationales à la Fletcher School de Tufts University, Joey Hood avait fait auparavant des études au Burkina Faso, une expérience qui lui a permis d’être aux faits et connaisseur de la scène et l’actualité africaine, concernant notamment ses crises, ses tensions et conflits.
Karima B.