Conseil

PROJET DE RÉVISION DE LA CONSTITUTION : La première mouture bientôt sur le bureau du Président

Selon Mohamed Lagab, chargé de mission auprès de la présidence de la République, la première mouture du projet de révision de la Constitution sera remise, aujourd’hui ou dimanche au plus tard, par les membres du Comité d’Experts au président Abdelmadjid Tebboune. En effet, lors d’une conférence organisée par le Syndicat national des journalistes, Mohamed Lagab, a annoncé que la première mouture du projet de la révision de la Constitution sera remise au plus tard dimanche prochain, précisant, dans ce sillage, qu’avant la fin de la semaine prochaine l’ensemble des entreprises de presse seront destinatrices du texte pour le débattre et l’enrichir avec de nouvelles propositions. « J’appelle les journalistes à participer au débat autour du projet de la révision de la Constitution, afin de l’enrichir plus », a-t-il suggéré. Lundi passé, le même responsable a indiqué que ce projet sera transmis aux différents acteurs de la scène politique nationale, avant son passage devant le Parlement et le vote du document final par voie de référendum. « L’élite nationale, issue des universités, du mouvement associatif, syndicats, organismes, ou personnalités nationales et formations politiques, est appelée à accompagner la publication de cette mouture, à travers son enrichissement en formulant des propositions sur des aspects qui ne figurent pas dans ledit document », a-t-il précisé, ajoutant que celle-ci dispose de trente (30)jours, conformément à l’actuel Constitution, pour « débattre du projet, avant son passage pour examen devant le parlement ». Et de souligner que le recours au référendum est « incontournable », vu que la révision porte sur un changement « global et profond »de la Constitution et « représente l’une des principales revendications du peuple, auquel reviendra, en définitif, le dernier mot, à l’occasion de ce référendum pour se prononcer sur le projet ». Pour rappel, le président de la République avait mis l’accent sur le respect de l’agenda arrêté pour la révision de la Constitution, le Comité d’Experts ayant été installé le 8 janvier 2020 et réparti en sept groupes de travail, conformément aux sept axes contenus dans la lettre de mission adressée par le chef de l’état au Comité. Le Président avait tracé, dans une lettre de mission adressée à Ahmed Laraba, président de cette commission, sept axes de propositions et recommandations autour desquels le Comité doit mener sa réflexion. Ces axes concernent le renforcement des droits et libertés des citoyens, la moralisation de la vie publique et de la lutte contre la corruption, la consolidation de la séparation et de l’équilibre des pouvoirs, le renforcement du pouvoir de contrôle du Parlement, la consolidation de l’indépendance du pouvoir judiciaire, la consolidation de l’égalité des citoyens devant la loi et la consécration constitutionnelle des mécanismes d’organisation des élections ».
Sarah Oubraham