PRIX DU PRÉSIDENT DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL

PRIX DU PRÉSIDENT DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL : 12 lauréats distingués

C’est dans une soirée fastueuse, organisée dans la soirée de jeudi au Centre international de conférence d’Alger, que le prix du président de la République du journaliste officiel a été décerné.

À cette cérémonie qui a distingué des journalistes, ont participé les membres du gouvernement conduits par le Premier ministre Abdelaziz Djerad et le ministre de la Communication Amar Belhimer, les patrons, responsables et journalistes de la presse nationale ainsi que des invités de marque parmi l’élite intellectuelle nationale et du monde de la culture.
Cette 6ème édition du prix du journaliste professionnel, qui a été organisée sous le thème  « le Numérique… une passerelle pour l’édification de l’Algérie nouvelle », a distingué du lot des participants 12 hommes et femmes des médias issus de la presse écrite, audiovisuelle et électronique. Dans la catégorie presse écrite, trois lauréats ont été primés, notamment Leila Zerguit du quotidien « El Djoumhouria » qui a obtenu la première place pour son reportage « numérisation: pierre angulaire de l’Algérie de demain », alors que Fahima Benakrouf du journal « Saout El Ahrar » et Hadj Tahar Ali de « El Hayat El Arabia » ont décroché respectivement le deuxième et troisième prix. Dans la catégorie de la presse radiophonique, le premier prix a été accordé à deux journalistes de la chaine I de la Radio algérienne, à savoir Abdenacer Kasseh Laaouar pour  son travail intitulé « Le coronavirus impose la distanciation et favorise la communication numérique », et  Ahmed Amine Harane pour « numérisation de l’administration- débureaucratisation ». Quant à la deuxième et la troisième place, elles sont revenues respectivement à Rahima Ait Hamiche de la Radio Tizi Ouzou et Salah Eddine Benghedka de la Radio Sétif.
Concernant les médias télévisuels, le jury a décidé de ne pas décerner le premier et le troisième prix. Toutefois, la deuxième récompense attribuée, elle est revenue à la journaliste de la télévision publique Amel Merir pour son programme télé « la culture à l’ère du coronavirus ».
S’agissant des médias électroniques, Houssam Eddine Fodil de « Echourouk online » s’est adjugé le premier prix pour son travail intitulé « numérisation du secteur de la santé….prémices de l’Algérie nouvelle », alors que le deuxième prix a été octroyé à Abdelkader Chems Eddine Houari de l’APS, le troisième est revenu à Ahmed Laalaoui de « El Watan press ». Enfin, les membres du jury ont décidé d’accorder un prix spécial au profit de la journaliste Nesrine Rabehi, travaillant pour le compte de la Radio du Saint Coran. Une récompense pour son travail thématique « numérisation, passerelle vers l’Algérie nouvelle ».
F. Guellil