(Pas de) Tehlab

• Figure-toi que j’ai récemment échangé avec un député du FLN –qui se reconnaitra ici- à propos du retour en force de Saïd Bouhedja après son entrée fracassante au Bureau politique de ce parti.
• Dur, dur, de discuter avec un cadre de ce parti qui n’ait pas une opinion allant systématiquement dans le sens du vent. Bah, les députés-girouettes ça existe aussi. C’est pour ça, d’ailleurs, que l’APN est devenue une vulgaire caisse d’enregistrement.
• J’en déduis que ce député a dû saluer le retour aux affaires de l’ancien président de l’APN, chassé par ses pairs dans des conditions rocambolsques.
• Et comment ! sauf que c’est lui qui avait personnellement envoyé acheter une chaîne métallique et un gros cadenas pour empêcher le malheureux Bouhedja d’accéder au palais Zighoud-Youcef.
• N’est pas Zighoud qui peut.
• Dans ce cas, n’est-il pas temps que le FLN cesse de servir les desseins bassement mercantiles de ceux qui en souillent la belle et glorieuse histoire ?
• Wana aâreft…
M. A.