Benabderrahmane

BENABDERRAHMANE ASSURE DE LA VOLONTÉ DE L’ÉTAT À BATIR UN SYSTÈME D’INFORMATION CRÉDIBLE ET EFFICACE : Le Conseil national des statistiques installé

Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a procédé hier à l’installation du Conseil national des statistiques, au Centre international des Conférences (CIC), à Alger, en présence de membres du gouvernement dont le ministre de la Numérisation et des Statistiques Hocine Cherhabil, des représentants de nombreux organismes et institutions gouvernementaux, des représentants des partenaires sociaux et du patronat.

Selon le Premier ministre, l’inauguration de ce conseil a de nombreuses « connotations symboliques » et confirme l’attention que l’État porte au système national de statistique. Pour Benabderrahmane, en l’absence d’un système d’information crédible et efficace, les politiques publiques et économiques ne peuvent être évaluées et leurs résultats ne peuvent être jugés. « C’est pour cette raison que ces politiques doivent s’adosser sur  une base de données qui reflète la réalité du terrain sous tous ses aspects », a-t-il déclaré à ce propos. Il a poursuivi, dans ce sens, qu’il est inadmissible de constater les contradictions entre les chiffres des entreprises et ceux des administrations publiques, soulignant dans ce cadré d’idée que le processus de recensement ne peut plus être mené avec un texte qui date de 1994. «Cela nécessite une révision des textes juridiques », a-t-il estimé. À noter que le Conseil national des statistiques regroupe les hauts cadres et experts nommés par décret exécutif pour une durée de quatre ans, des représentants d’administrations et d’entreprises publiques, des associations à caractère syndical et professionnel, des associations à caractère scientifique, culturel, économique et social, outre des personnalités reconnues pour leur compétence en la matière. Les membres du Conseil national des statistiques ont été nommés conformément aux dispositions du décret exécutif n 21-249 dans le Journal officiel n 45 pour l’année 2021, portant nomination des membres du Conseil national des statistiques dans son nouveau mandat. Cet organisme est chargé de l’élaboration de la politique nationale de la statistique et de l’information économique ; de la coordination de l’élaboration et du contrôle d’exécution des programmes nationaux, sectoriels et spécifiques de travaux statistiques conforme à la politique nationale arrêtée en la matière ; de se prononcer et d’arrêter les méthodes, procédures et modalités de calcul et composition de tous les indices, indicateurs, agrégats et comptes servant de références officielles ; de veiller à la garantie effective du secret statistique ainsi qu’au strict respect de l’obligation statistique ; de veiller à la promotion de la circulation de l’information statistique et au perfectionnement permanent des circuits assurant la disponibilité d’informations fiables, régulières et adaptées aux besoins des agents socio-économiques.
Ania Nch