courgettes

Ouargla : Plus de 280 tonnes de courgettes exportées cette saison

Plus de 280 tonnes de courgettes vertes ont été exportées vers l’Espagne depuis le début de l’actuelle saison agricole (2018/2019) par le complexe agro-industriel «Ghemra» de Touggourt (160 km Nord d’Ouargla), a-t-on appris dimanche de la direction du complexe.

Cette quantité représente une partie de la récolte jusque-là réalisée, soit 400 tonnes, l’autre de 150 tonnes allant au marché intérieur, a indiqué le directeur du complexe, Abdelhak Kafi, qui fait état d’une «nette hausse» de la production par rapport à la saison dernière où quelque 40 tonnes seulement de courgettes vertes avaient été récoltées. Cette hausse de production est expliquée par une maîtrise des techniques culturales par les ingénieurs et techniciens du complexe qui ont bénéficié d’une formation spécialisée d’un mois en Espagne, en plus de l’accompagnement technique de cadres espagnols pour améliorer la qualité de la récolte du complexe, destinée aux marchées européens. Aussi, cette performance a été réalisée grâce à la disponibilité de la main d’œuvre locale (plus de 180 travailleurs saisonniers) et d’une source géothermique naturelle (eau souterraine chaude), a fait avoir M. Kafi. L’opération d’exportation de la récolte vers l’Espagne via le Port d’Oran est assurée par la société espagnole «Agrofresh» spécialisée dans la commercialisation de produits agricoles. La direction du complexe de «Ghemra» ambitionne d’accroître la production pour atteindre les 800 tonnes d’ici la fin de saison et dont la récolte se poursuit jusqu’à la fin avril, en plus de l’introduction à l’avenir de la culture d’autres primeurs, dont la tomate et le poivron vert, afin d’atténuer le déficit en la matière accusé sur les marchés locaux. Ce projet est l’un des plus «réussis» en régions sahariennes dans le domaine de la production de primeurs par l’exploitation de la géothermie des eaux de forages albiens dans la vallée d’Oued-Righ et de serres dotées d’équipements moderne de cultures hors-sols. Le complexe agricole de Ghemra, d’une superficie de 250 hectares, a été concrétisé dans le cadre d’un partenariat avec un opérateur espagnol «Alcantra-Système» d’une durée de trois ans s’étalant jusqu’à juin de l’année courante, selon la même source.