Azzedine Mihoubi

Mihoubi promet de récupérer l’argent dilapidé

À son quatrième jour de la campagne électorale, hier, le candidat du Rassemblement national démocratique (RND ) à la présidentielle du 12 décembre, Azzedine Mihoubi, a déclaré que « seuls ceux qui ont dilapidé l’argent public connaissent le montant réel des fonds détournés ». Invité hier au forum du quotidien, El Hiwar, l’ex-ministre de la culture Mihoubi a promis de « récupérer l’argent public dilapidé par la bande », s’il venait à gagner le scrutin présidentiel du 12 décembre prochain. Dans le même sillage, Mihoubi a parlé de la situation économique indiquant que « le pays passe par des moments difficile », mais cela , enchaine-t-il «ne nous empêche pas de proposer des solutions, prendre des mesures et mettre des mécanismes « essentiels afin de promouvoir le secteur de l’économie». Abordant les questions politiques, il souligne à propos de la Constitution, qu’il lancera des réformes sur la Loi fondamentale, pour doter le pays et ses Institutions d’une constitution de « longue durée » précise-t-il, ce qui permettra et confortera «  l’édification de fortes institutions ». Entre temps l’invité du journal EL Hiwar a insisté sur l’indépendance de la justice affirmant que c’est ainsi qu’il y aura le rétablissement de « la confiance entre le citoyen et son État ». II faut savoir que le candidat Azzedine Mihoubi a animé hier une conférence de presse, en fin d’après midi, au siège de sa direction nationale de compagne, à Hydra à Alger avant de prendre un vol, vers le sud du pays, à Tamanrasset, précisément, pour animer aujourd’hui, un meeting.
Sarah O.