Tebboune

LE SIÈGE DE L’ÉTAT-MAJOR DE L’ANP BAPTISÉ DU NOM DE GAID SALAH : Une juste reconnaissance

Le président Tebboune, en parfaite synergie avec l’Institution militaire, mesure le rôle déterminant qu’a joué celle-ci durant le cap difficile qu’a traversé le pays durant Le hirak et le départ de Bouteflika, à l’aune des étapes parcourues depuis, et des perspectives prometteuses qui s’offrent au pays sous la direction de Abdelmadjid Tebboune.

Le chef de l’État, en parfaite harmonie et synergie avec l’Institution militaire, a eu hier un geste fort et juste en direction de l’ancien chef d’état-major de celle-ci, dont les actions et les décisions courageuses, au plus fort de la crise de l’année précédente, avait permis au pays de ne pas sombrer dans le chaos, mais aussi d’éviter scrupuleusement les sentiers escarpés éloignés des stricts choix constitutionnels. Ainsi, le rôle déterminant et historique qu’avait joué le défunt Gaïd Salah durant cette phase délicate et difficile de notre récente histoire, lui a été pleinement reconnu par le président Tebboune lui-même à l’occasion d’une visite historique effectuée au siège de l’état-major de l’ANP. Une occasion, donc, pour le chef suprême de l’Armée de baptiser celui-ci du nom du moudjahid Gaïd Salah. L’évènement a eu lieu à l’occasion d’une visite effectuée hier par le président Abdelmadjid Tebboune au siège de l’état-major de l’ANP. À son arrivée au siège du MDN, indique un communiqué de la présidence de la République, le président Tebboune a été accueilli par le général-major, Saïd Chanegriha, Chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) par intérim, accompagné du Secrétaire général du MDN. Après l’exécution de l’hymne national, les honneurs militaires ont été rendus au président de la République par les formations des différentes forces de l’ANP. Le président de la République a salué, ensuite, les Commandants des Forces de l’ANP, de la Garde républicaine et de la Gendarmerie nationale, ainsi que le Commandant de la 1ère Région militaire, le contrôleur général de l’ANP et les chefs des Départements du MDN et de l’État-major de l’ANP ». Cette initiative intervient en reconnaissance des efforts considérables consentis par le défunt Gaïd Salah lors de la Glorieuse guerre de libération nationale au sein des rangs de l’Armée de libération nationale (ALN) et sa contribution, après l’Indépendance, à la construction de l’ANP. La cérémonie a été organisée dans le cadre de la visite qu’a effectuée le président de la République au siège du MDN. Cette rencontre a été une occasion propice pour le président, également ministre de la Défense et chef suprême de l’ANP, de réitérer des engagements faits dès son accession à la magistrature suprême : « La position nationale constante de l’ANP, digne héritière de l’ALN, dérange les ennemis de l’Algérie parmi les haineux, les envieux et ceux qui se cachent derrière des lobbies, toujours prisonniers d’un passé à jamais révolu. Des lobbies connus depuis le berceau, connus par leurs ramifications et leurs instruments et auxquels nous ferons face ». Et d’ajouter : « il n’est pas étonnant qu’ils s’acharnent dans leurs campagnes hystériques pour attenter à votre moral, car incapables de retenir les leçons du passé, autrement ils auraient compris que ces campagnes désespérées contre la digne héritière de l’ALN, aussi diversifiés soient leurs artifices et ruses, elles ne feront que renforcer l’adhésion de notre peuple autour de son Armée et rendre plus fusionnel leur lien indéfectible. Il a soutenu, dans ce sens, que « c’est là, la signification profonde du slogan +Djeïch Chaâb khawa khawa+ (Armée et peuple sont des frères) scandé par des millions de voix à travers l’ensemble du territoire national des semaines durant au vu et au su du Monde entier, permettant ainsi de sauver le pays du sort incertain auquel il était voué et de le conduire vers une ère d’espoir et de reprise de confiance en soi ». « Hier, vous l’avez prouvé en vous positionnant du côté du Hirak béni pour l’édification d’une nouvelle République dont nous nous attelons à jeter les fondements, sous la bannière de la Déclaration du 1er novembre 1954 », a-t-il dit avant de poursuive : « et aujourd’hui, vous le prouvez, encore, par votre vigilance à veiller sur les frontières et à la sécurité du pays ainsi que par votre constante disponibilité à mettre en place tous les moyens nécessaires afin de répondre, le cas échéant, aux besoins du secteur de la Santé publique dans la bataille contre la propagation de la pandémie du Covid-19″, a déclaré le Président Tebboune à l’adresse de l’assistance. Évoquant les démarches de la modernisation des Forces armées, le président de la République a déclaré avoir suivi avec « fierté et respect » les exercices militaires des différentes unités. « Nous avons perçu, à travers les principaux indicateurs opérationnels, les résultats du plan tracé pour moderniser les capacités de nos Forces armées et hisser leur niveau de professionnalisation dans le monde et dans la région, ainsi que leur attachement à la consolidation de la paix et de la sécurité de par le monde », a-t-il souligné.
Outre le général-major, Saïd Chanegriha, Chef d’état-major de l’ANP par intérim, la séance de travail s’est déroulée en présence du Secrétaire général du MDN, du Commandant de la 1ère Région militaire et des Commandants des Forces terrestres, aériennes et maritimes, de la Garde républicaine, de la Gendarmerie nationale et des Forces de défense aérienne du territoire ainsi que des chefs des départements et des directeurs centraux du MDN.
Les Commandants et responsables des régions militaires ont également suivi, par visioconférence, cette séance, conclut le communiqué. Pour rappel, le défunt Ahmed Gaïd Salah est, comme chacun le sait, un moudjahid de la première heure, avec un riche parcours au sein de l’ANP au service de cette Institution et de l’Algérie. Né le 13 janvier 1940 dans la wilaya de Batna, Gaïd Salah, jeune militant du mouvement nationaliste, a rejoint à l’âge de 17 ans le maquis où il a gravi les échelons de la hiérarchie pour être désigné commandant de compagnie, respectivement aux 21e, 29e, et 39e bataillons de l’Armée de libération nationale (ALN), selon sa biographie publiée sur le site internet du ministère de la Défense nationale. À l’Indépendance, il a suivi un cycle de formation en Algérie pendant 2 ans, puis en ex-URSS, de la même durée, de 1969 à 1971. Il est, notamment, diplômé de l’Académie de Vystrel (Moscou). Le défunt a participé en 1968 à la guerre du Moyen-Orient en Égypte.
Au cours de sa carrière militaire, il a eu à assumer au sein du corps de bataille terrestre les fonctions suivantes: commandant de groupe d’artillerie, commandant de brigade, commandant du Secteur opérationnel centre / Bordj Lotfi (3ème Région militaire), commandant de l’École de formation des officiers de réserve à Blida (1ère RM), commandant du Secteur opérationnel sud de Tindouf (3ème RM), commandant adjoint de la 5ème RM, commandant de la 3ème RM et commandant de la 2ème RM. Gaïd Salah a été promu au grade de général-major le 5 juillet 1993 et commandant des Forces terrestres en 1994. Le 3 août 2004, il a été nommé chef d’état-major de l’ANP, avant d’être promu au grade de général de corps d’armée le 5 juillet 2006. Depuis le 11 septembre 2013, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, a assumé les fonctions de vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP. Il a été décoré de la médaille de l’ALN, la médaille de l’ANP 3ème chevron, médaille de participation de l’ANP aux guerres du Moyen-Orient 1967 et 1973, la médaille de Bravoure, la médaille du mérite militaire et la médaille d’honneur. Le 19 décembre dernier, le défunt a été décoré de la médaille de l’Ordre du mérite national de rang « SADR » par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, en signe de reconnaissance de ses efforts et de son rôle durant une période sensible ayant permis de respecter la Constitution et préserver la sécurité des citoyens, du pays et des Institutions de la République. Gaïd Salah est décédé le 23 décembre dernier des suites d’une crise cardiaque à l’âge de 79 ans.
Ali Oussi