Sidi Brahim Ould Sidati

Le président de la Coordination des mouvements de l’Azawad assassiné à Bamako

Un des principaux chefs des ex-rebelles du nord du Mali, Sidi Brahim Ould Sidati, président en exercice de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), a été assassiné par balles hier matin à Bamako, ont indiqué le porte-parole de la CMA, un proche et un médecin. « Nous venons de perdre notre président Sidi Brahim Ould Sidati (pour Sidati) assassiné ce matin à Bamako », a dit sur les réseaux sociaux Almou Ag Mohamed, porte-parole de la CMA, alliance composée essentiellement d’anciens groupes armés indépendantistes touareg et nationalistes arabes qui ont combattu les forces maliennes dans le Nord à partir de 2012 avant de signer l’Accord de paix et de réconciliation en 2015, issu du processus de négociation d’Alger. Sidi Brahim Ould Sidati avait signé au nom de la CMA cet accord avec le gouvernement malien et une coalition de groupes armés alliée à ce gouvernement, la Plateforme, pour restaurer la paix. L’application de cet accord est considérée comme capitale pour sortir le Mali de la crise dans laquelle il s’enfonce, mais se fait toujours attendre. On ignore les causes de son assassinat.
« Mon oncle a été victime ce matin d’un assassinat à son domicile. On a tiré sur lui. On l’a amené dans une clinique, mais il n’a pas survécu », a dit à l’AFP l’un de ses neveux.

Un atelier clandestin de fabrication d’armes démantelé Sétif

Les éléments du groupement territorial de la Gendarmerie nationale de Sétif sont parvenus à démanteler un atelier clandestin de fabrication d’armes et à saisir des armes et des munitions de catégorie 1 et 7, a indiqué mardi un communiqué du commandement de ce corps constitué. Cette action a été concrétisée dans le cadre des opérations coups de poing effectuées par les éléments du groupement territorial de la Gendarmerie nationale visant à lutter contre différentes formes de criminalité, selon le communiqué, ajoutant que cette opération intervient suite à l’exploitation d’informations faisant état d’une personne s’adonnant à la vente d’armes de manière illicite. Après avoir achevé les procédures juridiques nécessaires et obtenu l’autorisation de perquisition du domicile du suspect, une quantité d’armes en tous genres a été découverte, a-t-on fait savoir. Il s’agit, a-t-on détaillé de même source, d’un pistolet automatique de 6 mm de type inconnu, un fusil semi-automatique, un fusil de chasse de fabrication artisanale ainsi qu’une arme de confection artisanale et un lot de munitions de divers calibres. Le mis en cause sera présenté devant les instances judiciaires spécialisées pour le parachèvement des procédures en vigueur, a-t-on signalé.

Dix ans de prison ferme pour tentative d’homicide à Ouargla

Une peine de dix années de prison ferme a été prononcée mardi par le tribunal criminel d’Ouargla à l’encontre de F.M (27 ans) pour tentative d’homicide volontaire. Les faits de cette affaire remontent, selon l’arrêt de renvoi, au 20 juin 2020, après une altercation entre le mis en cause et un groupe de jeunes, dont la victime (A.B), dans un quartier de la commune de Nezla (Touggourt), pour une histoire de non-respect de la quiétude des riverains. Une altercation au milieu de la nuit qui a vite dégénéré et conduit F.M à surprendre sa victime par derrière en lui assenant un coup à la nuque à l’aide d’une épée, lui causant une plaie de 11 centimètres. La victime a été évacuée dans un état grave à l’hôpital de Touggourt et une incapacité de travail de 21 jours lui a été prescrite par le médecin légiste. La représentante du ministère public a requis la peine maximale à l’encontre du mis en cause, devant la gravité des faits ayant failli provoquer la mort.

La Gendarmerie déploie un dispositif spécial Ramadhan

Le Commandement de la Gendarmerie nationale (GN) a mis en place, à l’occasion du mois sacré, un dispositif préventif pour sécuriser les différents espaces publics, le réseau routier et les lieux de culte à travers le déploiement de formations fixes et mobiles soutenues par les escadrons de la GN, indique mardi un communiqué de ce corps constitué. Ce Plan porte, dans le cadre de l’exercice des missions de police économique, sur « l’intensification des activités de lutte contre toutes formes de spéculation, de monopole et de fraude en matière de produits de large consommation », précise la même source qui réitère « la confiance de la GN dans la coopération et le civisme des citoyens pour le signalement de toute infraction ». Afin de permettre l’intervention rapide, la GN rappelle le numéro vert 10-55, la page Facebook « Tariki » et le site de pré-plaintes https:\\ppgn.mdn.dz. Par ailleurs, le Commandement de la GN a annoncé le lancement prochain d’une campagne nationale de sensibilisation à la sécurité routière, en coordination avec les différents partenaires et acteurs et l’accompagnement des médias pour « accompagner les usagers de la route et atteindre les objectifs tracés pour réduire les accidents de la route ». Les éléments de la GN s’attèleront à sensibiliser les usagers de la route les risques du manque du sommeil et de l’épuisement sur la concentration durant la conduite et aux dangers de l’excès de vitesse et de certaines manœuvres, notamment juste avant l’Iftar.

La terre a tremblé à Blida

Une secousse tellurique de magnitude 3,3 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée mardi après-midi à 15h35 dans la wilaya de Blida, annonce le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG). La secousse a été localisée à 13 km au sud-est de Larbaâ dans la même wilaya, précise la même source.

Plus de 50 kg de kif traité à SBA en 2020

Les policiers à Sidi Bel-Abbès ont saisi plus de 50 kg de kif traité en 2020, a-t-on appris mardi de la cellule d’information et de communication de la sûreté de wilaya. Cette quantité de drogue a été saisie lors de traitement de 287 affaires où sont impliqués 493 individus dont 251 ont été écroués, a-t-on indiqué, signalant une hausse de la quantité de drogue saisie par rapport à 2019 en plus d’une baisse du nombre d’affaires traitées. Au cours de l’année 2020, 19,37 grammes de cocaïne ont été saisis, ainsi que 39 287 comprimés psychotropes et 72 flacons de ces psychotropes, en plus de 39.976 unités de boissons alcoolisées de différents types et tailles.

SNTF : perturbations sur les lignes Alger/El Affroun et Oran/Alger

Les trains de la banlieue et grande ligne, assurant les relations Alger /El Affroun et Oran /Alger, ont connu hier lundi des perturbations dans leur marche, a indiqué hier la Société nationale de transport ferroviaire.
Ces deux lignes ont été perturbées « pour des raisons indépendantes de notre volonté, au niveau de la localité de Khazrouna (Blida) », a précisé la SNTF dans un communiqué publié sur sa page Facebook officielle.
La société a assuré qu’ »elle mettra à chaque fois, tous les moyens dont elle dispose pour pallier à ces situations indépendantes de sa volonté ».

Près de sept kg de drogues saisis au 1er trimestre 2021 à Boumerdès

Les services de la sûreté de wilaya de Boumerdès ont saisis près de sept kg de drogues et plus de 8.000 comprimés psychotropes, durant le premier trimestre de cette année, a-t-on appris, hier, auprès de ce corps sécuritaire.
« Près de sept kg de drogues et plus de 8.000 comprimés psychotropes ont été saisis, suite au traitement de 101 affaires impliquant 135 personnes (des deux sexes) », a indiqué, à l’APS, le chargé de la cellule de communication, le commissaire de police Krimou Touati. Sur ce total de personnes interpellées, 60 ont fait l’objet de mandats de dépôts délivrés à leur encontre par les autorités judiciaires compétentes, tandis que trois ont été placées sous contrôle judiciaire, a-t-il ajouté. Quelque 28 autres ont fait l’objet de citations à comparaitre, au moment où les dossiers des personnes restantes ont été transférés aux parties compétentes pour leur jugement, a précisé le commissaire de police Krimou Touati.

Concours de la meilleure fresque à Oran

Un concours de wilaya de la meilleure fresque sera lancé prochainement à Oran sous le thème « Les Jeux méditerranéens (JM) vus par l’artiste », dans le cadre de la promotion de la 19e édition de cette manifestation sportive prévue dans la capitale de l’Ouest du pays lors de l’été 2022, a-t-on appris mardi auprès des organisateurs. Ce concours, qui se déroule sous l’égide de la direction locale de la jeunesse et des sports en coordination avec l’Office des établissements des jeunes et la ligue des activités culturelles et artistiques de la jeunesse, aura lieu du 21 au 23 avril en cours, a-t-on précisé de même source.