Coronavirus

LE COVID-19 CONTINUE DE SE PROPAGER EN FRANCE ET EN ITALIE : L’Algérie risque-t-elle une hausse du nombre des cas ?

L’organisation mondiale de la Santé (Oms) a fait état, hier, de plus de 100 pays à travers le monde, touchés par le Coronavirus et qu’ils sont plus de 3 500 victimes à avoir succombé au Covid-19.

L’Algérie, qui enregistre 20 personnes infectées, hier, selon le ministère de la Santé, a fait savoir que 400 personnes ont été testées suspectes, depuis l’annonce du  premier cas, celui du ressortissant italien, suivi depuis, des deux autres cas affectés (deux femmes de Blida) ayant contracté le virus par un proche venu de France. Au moment où bon nombre de personnes pensait que le Covid-19 allait atterrir chez nous, via des ressortissants du pays qui est le plus touché dans le monde, la Chine, au regard de l’importance du nombre de la main-d’œuvre chinoise, chez nous, notamment dans le secteur du bâtiment, il n’en est rien. C’est les deux pays ayant une proximité géographique et des relations étroites, notamment avec la France, classé, selon l’OMS, deuxième foyer épidémique dans l’espace européen, après l’Italie, classé, deuxième au niveau mondial, que le virus s’est manifesté en Algérie. Les risques de voir le nombre des cas touchés par le Covid-19, chez nous, ne sont pas minimes, après le classement de l’OMS, précité, concernant l’Italie et la France, en plus des cas infectés, chez nous, où la traçabilité est le maillon fort de toute politique de prévention et de lutte contre la propagation de ce virus. En plus de simples gestes de prévention contre le Coronavirus Covid-19, qui peinent à être adoptés par le citoyen Lambda, lavage des mains plusieurs fois par jour, (Eau avec savon ou gel hydraulique alcoolisé), tousser dans le pli du coude ou éternuer, dans un mouchoir en papier à usage unique et éviter de serrer la main, les mesures adoptées par les autorités demeurent encore en deçà des exigences qu’impose la situation du covid-19, notamment s’agissant des deux plus importants foyers d’épidémie, proche de nous ; la France avec plus de 1200 cas et l’Italie qui vient de mettre un quart de sa population, en quarantaine. L’anticipation étant le maître mot dans toute démarche à promouvoir pour contrer et freiner la propagation de ce virus, chez nous et donc aussi dans le monde, n’est-il pas venu le temps de procéder à l’adoption de nouvelles mesures, avant qu’on assiste à une croissance soutenue de nombre de cas infectés, comme ce fut le cas ailleurs. qu’il s’agisse de prise de mesures au niveau local, par l’intensification déjà de campagnes de sensibilisation, sur les moyens de prévention et d’hygiène surtout au niveau, notamment des établissements publics, sans se lasser et sans laxisme., car il y va de la sécurité de la santé public et du pays, faut-il le rappeler. Des gestes et des comportements incompréhensibles, chez certains en charge d’assurer le service public, dans notamment les espaces et les zones classés premier rempart contre la transmission du virus, notamment dans nos aéroports, ou certain laxisme côtoie les risques de propagation du Covid-19, au regard du flux des voyageurs, dans un monde où 100 pays sont touchés par ce virus, selon les dernières statistiques de l’OMS.
Détecté en décembre dernier en Chine, le Covid-19 touche 100 pays à travers le monde, et après la Chine, c’est l’Italie qui arrive pour le moment en tête en termes de personnes infectées, présentant plus de 7 375 cas de contamination et la France a recensé hier, un nombre de cas avoisinant les 1 200 personnes affectées dont 21 décédées, les deux derniers en date, c’était hier, après midi, selon l’annonce du ministre français de la Santé.
Karima B.

LA VILLE ITALIENNE ÉTANT MISE EN QUARANTAINE
Air Algérie suspend ses vols vers Milan
Air Algérie a annoncé, hier, dans un communiqué, la suspension de ses vols à destination de Milan, en Italie, pays classé, par l’OMS, deuxième après la Chine, en matière du nombre de personnes infectés par le virus covid-19, dans le monde et le premier dans l’espace européen. L’Italie est suivi par la France à la deuxième place, selon toujours l’OMS. Ce pays qui vient d’instaurer la quarantaine dans nombreuses de ses régions, dont Milan, cette ville qui compte le nombre le plus élevé de personnes infectées par le Covid-19,  est, depuis hier, soumise aux règles et mesures qu’impose la mise en quarantaine. Notamment, s’agissant de la non circulation des personnes de et vers Milan, notamment par les vols aériens. Des pays et des Compagnies aériennes avaient, bien avant la décision de Rome de la mise en quarantaine de Milan, interrompu leurs vols vers et en partance de cette ville italienne.
K. B.