Grande mosquée

La Grande Mosquée d’Alger découverte au grand jour

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad,  a présidé, mercredi soir, la cérémonie d’ouverture de la grande salle de prière de la Grande mosquée d’Alger, (Masjid al Jazair), ceci comme prélude à l’inauguration de l’imposant édifice religieux de la capitale. Cette cérémonie est intervenue à la veille de la célébration du ‘’Mawlid Ennabawi Echarif’’. En la circonstance, il faudra rappeler quelques caractéristiques techniques de l’imposant bâtiment religieux musulman implanté à Mohammadia, sur le pourtour de la baie d’Alger, pour dire un édifice qui fait ravir. C’est la plus grande mosquée d’Algérie et d’Afrique et la troisième plus vaste au monde après Masdjid Al-Haram de la Mecque et Masdjid Al-Nabawi de Médine. Ce nouvel édifice religieux se distingue à l’échelle internationale par son minaret, le plus haut au monde, long de 267 mètres et de sa superficie globale de 27 hectares. « Djamaa El Djazaïr » abrite aussi une immense esplanade et une salle de prière de 20.000 m2 pouvant accueillir jusqu’à 120.000 fidèles et d’une maison du Coran « Dar El Qoran », d’une capacité de 300 places, dédiée aux étudiants post-gradués et d’un Centre culturel islamique. La Grande mosquée d’Alger dispose également d’une grande bibliothèque de 2.000 places dotée de 1 million d’ouvrages, d’une salle de conférences, d’un musée de l’art et d’histoire islamiques et d’un Centre de recherche dédié à l’histoire de l’Algérie.

Lamine Belkheir condamné à 6 mois de prison
Accusé avant d’être poursuivi de détournement de blé subventionné par l’État et d’indus privilèges, le fils du défunt général Larbi Belkhir (ancien directeur de cabinet à la présidence de la République), le dénommé Lamine Belkheir, a été condamné, hier, par le tribunal de première instance de Ghardaïa, à six mois (6) de prison, dont trois (3)  fermes, selon plusieurs sources concordantes. Selon les mêmes sources, les autres accusés de cette affaire, dont notamment le directeur régional de l’Office des céréales de Laghouat, poursuivis pour « dilapidation des deniers publics », « trafic d’influence » et « octroi d’indus avantages » ont été acquittés.

Le procès de l’ex-wali d’Alger reporté au 17 novembre
Le tribunal de première instance de Tipasa a prononcé le report au 17 novembre prochain du procès de l’ex-wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, accusé dans deux affaires de corruption distinctes. Ce report a été décidé à la demande de la défense de l’accusé qui a motivé sa requête par le besoin de bien se préparer pour le procès, selon l’un des avocats de l’accusé. Abdelkader Zoukh, dont le procès se déroule au tribunal de Tipasa conformément à la procédure de privilège de juridiction, est poursuivi dans trois affaires de corruption distinctes. Le procès de la première affaire avait été reporté, la semaine dernière, au 3 novembre prochain. Outre l’accusé principal Abdelkader Zoukh, sont également cités à comparaître dans la première affaire 11 témoins, dont l’ancien ministre Abdelghani Zaalane, en détention dans le cadre d’une autre affaire, et Mahieddine, Rachid, Billal et Hamid Tahkout.

Cevital veut racheter la française Lapeyre
Le groupe national privé Cevital, déjà propriétaire de FagorBrandt et Oxxo, qu’il a racheté en France, serait en position pour la reprise de l’entreprise Lapeyre, filiale de Saint-Gobain qui opère dans la fabrication et la commercialisation de menuiseries. C’est ce qu’a révélé hier l’agence économique et financière « Agefi ». La décision devrait être prise dans les prochains jours, précise la même source, ajoutant que le groupe propriétaire a ouvert la porte à Cevital.

Une bougie met le feu dans un appartement à BEO (Alger)
Le célèbre quartier populaire Bab El-Oued, dans la wilaya d’Alger, a vécu la panique, jeudi dernier, vers 3 heures du matin, lorsqu’un appartement a subitement pris le feu au vu des habitants. L’accident, dont une vidéo a repris la séquence sinistre, aurait été causé par une bougie allumée à l’occasion de la célébration du Mawlid Ennabaoui Charif. Si des victimes humaines n’ont fort heureusement pas été déplorées, des dégâts matériels ont été occasionnés sur les meubles de cette maison habitée. Comme chaque année, en effet, la célébration de la naissance du prophète Mohammed (QLSSSL) ne passe pas sans dégâts, avec notamment le recours à l’usage des pétards et autres produits pyrotechniques.

Environ 680 enfants de terroristes européens retenus en Syrie
Plus de 600 enfants de terroristes européens, dont environ un tiers de Français, sont actuellement retenus dans les camps du nord-est syrien sous contrôle kurde, selon une étude de chercheurs belges publiée mercredi, qui déplore « l’inaction » de leurs gouvernements. Selon Thomas Renard et Rik Coolsaet, experts du terrorisme à l’Institut Egmont à Bruxelles, « entre 610 et 680″ enfants ressortissants de l’UE sont retenus avec leurs mères dans les camps de Roj et d’Al-Hol, où ont été regroupées depuis 2019 beaucoup d’anciennes membres du groupe terroriste autoproclamé « Etat islamique » (Daech/EI). La France est le premier pays concerné puisque « 150 à 200″ de ses ressortissants adultes et « 200 à 250″ enfants seraient sur place, en très grande partie en Syrie. Viennent ensuite l’Allemagne, les Pays-Bas, la Suède et la Belgique, devant le Royaume-Uni. « Au moins 38″ enfants belges sont retenus ainsi que 35 mineurs britanniques. Les chiffres portent sur onze pays au total, dont sont issus « plus de 95% » des Européens recensés parmi les combattants étrangers, précise l’étude.

Un député à la tête d’une commission du Parlement arabe
Le député Youcef Rahmania du parti du Front de libération nationale (FLN) a été élu président de la commission des affaires législatives, juridiques et des droits de l’homme du Parlement arabe, selon l’Assemblée populaire nationale (APN). L’élection du député Rahmania, membre du Parlement arabe, est intervenue au cours de la séance procédurale, qui s’est déroulée ce mercredi au siège du Secrétariat général de la Ligue arabe au Caire, pour élire le président du Parlement arabe et ses adjoints ainsi que les présidents des commissions permanentes et leurs adjoints, précise le communiqué.

La Russie soumet «Spoutnik V» pour homologation
La Russie a requis auprès de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) une inscription sur la liste des utilisations d’urgence (Emergency Use Listing, EUL) et la pré-qualification de son vaccin contre le COVID-19 « Spoutnik V », a révélé mardi un fonds souverain russe. Selon un communiqué du Fonds russe d’investissement direct (RDIF), l’enregistrement accéléré du vaccin dans le cadre de la procédure d’utilisation d’urgence le rendrait disponible dans le monde entier plus rapidement que par la procédure normale, tandis que sa pré-qualification par l’OMS en matière de qualité, de sécurité et d’efficacité permettrait de l’inclure dans la liste qui guide les achats en gros de médicaments par les agences internationales et les pays. Le vaccin, basé sur une plateforme de vecteurs adénoviraux humains, a été développé par l’Institut de recherche Gamaleya de Moscou et sera commercialisé par le RDIF. La Russie a été le premier pays à accorder l’approbation réglementaire à un vaccin contre le COVID-19 avant que les essais à grande échelle ne soient terminés.