Conseil

ILS DEVRONT GÉNÉRER 39.242 EMPLOIS : Levée d’obstacles pour 679 projets d’investissement

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a donné des instructions et des directives  au médiateur de la République, Brahim Merad, à procéder à chaque réunion du Conseil des ministres, à la présentation du processus de recensement des projets, ceux notamment en situation de souffrance. Ce rapport devra inclure de manière précise et transparente, la localisation et la nature et  le type d’obstacles, et le nombre de postes nouvellement créés, afin de mettre en évidence l’efficacité du processus de levée des obstacles administratifs, face à tous les projets d’investissement.
En effet, lors de la réunion du Conseil des ministres présidé dimanche, Tebboune a également mis l’accent sur la nécessité de distinguer, dans le processus de recensement, entre les projets créateurs en suspens de richesse à valeur de poids, et les emplois réels, et entre les projets suspendus pour de simples raisons techniques. Plus l’ajout de la valeur financière en devises nationales et fortes, pour les projets d’investissement, sous réserve de la levée du gel.
Notant que le médiateur de la République a annoncé la levée des obstacles pour 679 projets d’investissement, sur un total de 877 projets, par la remise des licences d’exploitation et l’entrée en production, les projets levés étant répartis sur 40 wilayas, et 39.242 emplois étant assurés.

Des séances judiciaires itinérantes
Abordant le projet de découpage judiciaire, et en tenant compte de l’éloignement géographique entre toutes les régions du pays, Tebboune a ordonné  la tenue des séances judiciaires itinérantes afin de soulager les citoyens des ennuis de déplacement, notamment dans les zones d’ombre de l’Extrême Sud, ainsi il a ordonné d’établir un conseil exécutif dans chaque wilaya pour assurer la coordination entre les ministères et les autorités locales.
« Un conseil exécutif sera créé dans toutes les wilayas du pays, dans le but de coordonner les niveaux supérieurs entre les ministères et les autorités locales », selon le communiqué de la présidence de la République, le wali assumera la responsabilité de la coordination, car il est le premier fonctionnaire de la wilaya. Des instructions ont également été données pour que l’administration locale se concentre de manière dynamique sur la recherche de solutions aux problèmes quotidiens des citoyens, principalement liés à l’investissement, pour créer des emplois et de la richesse.

Vers la relance du projet de la nouvelle ville de Boughezoul
Le président de la République a ordonné la mise en place  d’une nouvelle expérience soit menée pour le projet de route du port de Djendjen, à Jijel, avant d’entreprendre toute action, et de présenter des statistiques précises et exactes sur le projet.
Concernant la ville nouvelle de Boughezoul, et les deux nouveaux stades de football, Baraki et Douera, le Président a ordonné de revoir  la fonction et les modalités de réalisation, y compris l’implication d’investisseurs privés, pour mener à bien ce projet, selon une vision et démarche urbanistique modernes. Il a notamment appelé à l’accélération de  l’achèvement des travaux des deux stades en cours de réalisation.
Sarah O.