Syoud

IL A REMPORTÉ TROIS MÉDAILLES : Syoud digne successeur de Salim Ilès  

Jaouad Syoud est un nom à retenir dans le monde de la natation algérienne. Une discipline qui a vu l’un de ses pratiquants, en l’occurrence, Salim Ilès, détenir jusque-là le record des médailles gagnées dans les jeux méditerranéens. À 22 ans, Syoud est bien parti pour reprendre le témoin d’Iles, qui après plusieurs années de retraite, n’a toujours pas vu émerger un digne successeur. Avant les JM d’Oran, Ilès nous a déclaré qu’il tablait justement sur Syoud afin d’offrir à la natation algérienne au moins une médaille lors du rendez-vous méditerranéen oranais. L’ancien champion algérien ne s’est pas trompé de pronostic, puisque son pari s’est avéré gagnant. Syoud s’est distingué au cours des JM, qui ont été clôturées hier soir, par trois médailles de toutes les couleurs, et ce, pour sa première participation dans la messe sportive méditerranéenne. Le nageur de l’Olympique de Nice a même terminé ces JM comme le sportif algérien le plus prolifique en médailles avec une en or, une autre en argent et une troisième en bronze. Un exploit de taille qui a sauvé la face de la natation algérienne au cours de la manifestation sportive méditerranéenne. Les spécialistes sont unanimes d’ailleurs à voir en lui le profil d’un futur champion, si bien sûr il continue à travailler dur. Son émergence est survenue au moment où tous les amateurs de cette discipline en Algérien commençaient à perdre espoir de voir un nouveau contingent de nageur s’illustrer à l’échelle internationale. Jaouad Syoud savait lui-même d’ailleurs que tous les espoirs étaient placés sur lui dans ces JM. ‘’J’ai vécu une grosse pression au cours de ces deux derniers mois. Au fur et à mesure que les JM approchaient, je sentais cette pression monter crescendo sur mes épaules. Je dois préciser toutefois, qu’il s’agit d’une pression positive qui m’a servi d’un stimulant pour redoubler les efforts dans la préparation afin d’arriver au top à ces JM. Je suis très heureux d’avoir réussi à procurer la joie au peuple algérien. Ça aurait été inadmissible de sortir bredouille de ces JM alors qu’elles se déroulaient chez nous’’, a-t-il déclaré.
Hakim S.