Gaz de schiste et nouveau découpage au sud : Sellal persiste et signe

Le découpage administratif sera entamé l’année en cours, a déclaré Sellal à la presse en marge de la clôture de la session d’automne du Conseil de la nation, indiquant que le projet en question «sera présenté dans un court délai au Parlement», lequel reprendra au printemps ses travaux. Dans une première étape selon le Premier ministre, il sera question de la création de 11 (onze) wilayas déléguées dans les régions du sud du pays, au courant de cette année, en traduction des mesures décidées, au terme du dernier Conseil ministériel qu’a tenu, mardi dernier, le chef de l’État. Concernant la création de wilayas déléguées dans les régions des Hauts-Plateaux, le Premier ministre a affirmé qu’elle interviendra en 2016, avant d’ajouter que cette opération touchera le nord du pays l’année suivante, soit, en 2017. Assurant qu’il sera question de doter ces wilayas déléguées de prérogatives « plus larges » selon Sellal avant d’ajouter «« que le projet de loi sur le découpage administratif sera présenté dans un court délai au Parlement». C’est à travers un processus « progressif» que s’effectuera le découpage administratif décidé par le Conseil ministériel restreint, décision «inscrite dans le programme du Président » a rappelé Sellal. Sur la question du gaz de schiste, laquelle continue de mobiliser les citoyens d’In Salah, opposés à l’exploration et l’exploitation de ce gaz non conventionnel, Sellal a réitéré les propos qu’il a tenus lors de son passage sur la Chaîne TV. «Après la fin des travaux d’expérimentation menés au niveau du site d’Ahnet et d’un deuxième site» a-t-il précisé, Sellal réaffirme que «nous arrêterons quatre ans pour étudier les résultats » avant d’ajouter «et ce n’est qu’à partir de 2020 qu’on tranchera». Pour rappel, dans le communiqué du conseil ministériel restreint, sur l’ l’exploitation du gaz de schiste, il est précisé qu’elle «n’est pas encore à l’ordre du jour» et que «les forages tests initiés à In Salah, seront achevés à très brève échéance» indique-t-on. La clôture des travaux de la session d’automne des deux chambres -Parlement et Sénat- a été l’occasion pour Abdelamalk Sellal de s’exprimer, pour la première fois, sur la création de wilayas déléguées, par le nouveau découpage administratif décidé lors du Conseil ministériel restreint. Le Parlement, qui vient de clôturer, hier, sa session d’automne, par l’adoption jeudi dernier, du projet de loi amendant et complétant la loi n°05-01 relative à la prévention et à la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, lequel projet a été adopté, deux jours après, par les sénateurs, dimanche passé. Il est à noter que si lors des séances des travaux des parlementaires, l’hémicycle ne compte que peu de députés présents aux travaux inscrits à l’ordre du jour, hier, les parlementaires ont brillé par leur présence, pour marquer la clôture de la session d’automne. Ils seront sans nul doute aussi nombreux lors, de la reprise des travaux de la prochaine session de printemps, pour être une nouvelle fois, absents au courant de leur déroulement…
Karima Bennour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>