apiculture

Formation professionnelle à El-Oued : Plaidoyer pour l’intégration de l’apiculture dans la nomenclature

Un chercheur spécialisé dans l’apiculture en régions sahariennes a plaidé, mardi à El-Oued, pour l’inclusion de cette spécialité dans la nomenclature des filières de la formation professionnelle, au regard de la vocation agricole de la wilaya. Intervenant lors d’une rencontre organisée dans la commune de Guemmar (15 km Nord d’El-Oued, en présence d’une trentaine d’apiculteurs et d’acteurs dans le domaine, Abdelhamid Soufat a mis en avant l’importance d’élargir les opportunités de formation à l’apiculture, à la satisfaction des jeunes désirant investir dans cette activité nouvellement introduite dans la région.
L’intervenant estime que l’élargissement des opportunités de formation constitue l’unique mécanisme à même de former des apiculteurs compétents et des investisseurs qualifiés capables de maîtriser cette activité, à savoir l’élevage d’abeilles et la commercialisation de produits mellifères.
De l’avis de ce chercheur, l’investissement dans le domaine de l’apiculture contribue au développement économique durable local et national, et est susceptible de développer l’agronomie saharienne.
Il a, à ce titre, mis l’accent sur l’utilisation des abeilles dans la pollinisation des cultures en zones sahariennes, eu égard à sa performance dans l’amélioration qualitative et quantitative de la production agricole des plantes à fleurs.
Dans le même contexte, et faisant part d’une croissance de la production agricole de 25% à 40% grâce à l’existence de ruches d’abeilles, l’un des plus ancien apiculteurs de la wilaya d’El-Oued a expliqué l’exploitation des abeilles dans la pollinisation par l’absence d’autres vecteurs (insectes) pour cette opération dans les régions sahariennes, du fait de divers facteurs tels que la sécheresse, l’absence d’humidité, les tempêtes de sable et la faiblesse du couvert végétal.
Salah Layech Bousbai a ajouté que l’apiculture a connu un essor remarquable dans plusieurs communes de la wilaya d’El-Oued qui s’est traduit par la réalisation de différents produits mellifères, dont les variétés de miel « Bouguerbaya », « El-Merakh » et autres, propres à la région.
Cette rencontre vise l’examen des voies d’organisation et de structuration des apiculteurs dans la wilaya, pour leur permettre de soulever leurs préoccupations, ainsi que d’organisation de rencontres de sensibilisation entre apiculteurs et agriculteurs.