FAUSSAIRES DE MONNAIE : Quatre ans de prison contre trois auteurs

Une peine de quatre (4) ans de prison ferme a été prononcée, hier, par le tribunal criminel près la Cour d’Ouargla à l’encontre de B.A (29 ans), B.M (31 ans) et A.B (24 ans), pour falsification de monnaie ayant cours légal.
Les faits de cette affaire remontent, selon l’arrêt de renvoi, au mois de février 2018, lorsque le nommé B.A a tenté d’écouler un faux billet de 2 000 DA au niveau d’un local commercial dans la commune d’Aïn-Beïda (Ouargla), avant que le commerçant ne décèle le faux billet et alerte les services de sécurité qui ont aussitôt appréhendé le mis en cause.
Les investigations ont permis d’identifier ses acolytes, en l’occurrence A.B et B.M, qui avaient loué une habitation dans la même commune et servant de lieu de falsification des billets de banque.
La perquisition du domicile a donné lieu à la saisie d’équipements et produits utilisés dans la reproduction de billets, en plus d’une somme en phase de falsification de 90 000 DA.
Le représentant du ministère public avait requis une peine de 10 ans de prison ferme assortie d’une amende d’un (1) million de DA pour chacun des mis en cause, au regard de la gravité des faits qui leurs étaient reprochés et portant atteinte à l’économie nationale.
R. S.