13.9 C
Alger
26 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

Fabius à Alger : «Accroître l’embellie de notre relation»

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a qualifié les relations entre l’Algérie et la France comme étant au «beau fixe». Laurent Fabius parle de convergence entre les deux pays concernant les grands sujets internationaux et régionaux. Lors d’une conférence de presse tenue conjointement avec son homologue algérien, hier au siège du ministère des Affaires étrangères, Laurent Fabius a réitéré la volonté de son pays de travailler avec l’Algérie sur des sujets internationaux et régionaux aussi importants les uns que les autres. Il a qualifié sa visite en Algérie d’importante qui intervient suite à la visite «exceptionnelle» de François Hollande en Algérie, en décembre 2013. Laurent Fabius est à Alger pour préparer la rencontre qui devrait réunir, à Alger, les deux Premiers ministres, algérien et français, début de l’année prochaine à Alger. Abordant l’actualité internationale et la situation sécuritaire dans la région, le chef de la diplomatie française a réfuté toute divergence entre Alger et Paris sur ces sujets. Il a résumé sa visite de travail de deux jours en Algérie à trois volets essentiels, à savoir le volet sécuritaire, celui de l’économie et enfin le volet humain. Sur le plan sécuritaire et la lutte contre le terrorisme, le ministre français des Affaires étrangères a souligné la convergence de point de vue des deux pays concernant la stratégie de lutte contre les groupes terroristes qui sévissent dans la région du Sahel. Abordant la situation sécuritaire, on ne peut plus chaotique, en Libye, l’hôte de l’Algérie a reconnu que l’erreur ne consiste pas en l’intervention militaire dans ce pays pour renverser le régime de Mouamar Kadhafi, mais du fait qu’il y avait pas de suivi. Pour Laurent Fabius, la Libye est un pays, mais jamais un État. Un territoire peuplé par un ensemble de tribus, souvent en conflit et qui sont lourdement armées, et dont les positions sont difficiles à concilier. Toujours au sujet de la Libye, Laurent Fabius a nié toute présence des soldats algériens sur le sol libyen. Il a qualifié les informations selon lesquelles l’Armée algérienne est impliquée dans des opérations de lutte contre les groupes terroristes en Libye d’allégations et de rumeurs infondées. Même s’il a réfuté les informations concernant une éventuelle présence des soldats algériens sur le sol libyen, Laurent Fabius parle de convergence de vision entre les deux pays concernant les solutions qui doivent être apportées aux conflits dans la région. Concernant la situation au Mali, le chef de la diplomatie française a souligné le rôle qu’il a qualifié de pacificateur que joue l’Algérie. Sur le plan économique, Laurent Fabius a exprimé le souhait de son pays d’assainir le climat des affaires en Algérie à travers l’élaboration d’une législation adaptée aux entreprises des deux pays. Il a également souhaité l’assouplissement de la règle 51/49 % pour permettre aux entreprises de son pays de venir investir en Algérie.

Hacène Naït Amara

Related posts

UN ALGÉRIEN DE 29 ANS EST MORT EN BELGIQUE DANS DES CONDITIONS SUSPECTES APRÈS AVOIR ÉTÉ ARRETÉ BRUTALEMENT PAR LA POLICE : L’Algérie suit de très près l’affaire Akram

courrier

LE DG DE L’OFFICE NATIONAL DU HADJ ET DE LA OMRA (ONHO), YOUCEF AZZOUZA AU «COURRIER D’ALGÉRIE» : «La date du tirage au sort pour le Hadj 2019 fixée au 1er décembre 2018»

courrier

CYBER-GUERRE ET APPEL À LA HAINE ET À LA VIOLENCE : Vivement la mise en place des outils légaux de répression

courrier

Libye : une intervention militaire pour saper le dialogue ?

courrier

SUPERVISION DU 3e RGA ET LANCEMENT D’UN PROJET-PILOTE DANS 6 WILAYAS : L’exploitation agricole creuse son sillon

Redaction

Louisa Hanoune fait sa lecture des élections : « Bouteflika ne se présentera pas à un cinquième mandat »

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.