Benabderrahmane

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, ÉDUCATION ET FORMATION PROFESSIONNELLE : Le Premier ministre insiste sur l’accélération de la campagne de vaccination

Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmène Benabderrahmane, insiste, lors d’une réunion du Gouvernement tenue samedi, sur l’importance d’accélérer le rythme de vaccination contre la Covid-19 notamment l’ensemble des personnels enseignant et administratif des secteurs de l’Enseignement supérieur, de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle avec la nécessité de veiller à l’application stricte des protocoles sanitaires dédiés à cet effet. D’autre part, plusieurs projets de loi, dans différents secteurs à l’instar de celui relatif à la lutte contre la spéculation illicite, ont été initiés par le secteur de la Justice en application des directives du président de la République données lors du dernier Conseil des ministres ont été examinés. En effet, ce projet de texte vise à assurer la stabilité du marché national tout en préservant le pouvoir d’achat du citoyen et ce, en mettant en place un dispositif législatif permettant une lutte efficace contre la spéculation illicite, particulièrement celle qui touche aux produits de première nécessité et de large consommation, laquelle pratique sera passible dorénavant de peines d’emprisonnement lourdement aggravées, en sus des peines complémentaires.

Benabderrahmane booste le secteur des TP
Quant au secteur des Travaux publics, le Premier ministre a ordonné d’intensifier le rythme de réalisation du dédoublement du CW n122 reliant Heraoua à Ouled Moussa, celle du CW n111 Draria qui devra prévoir une rotation du personnel au niveau des chantiers du secteur avec une cadence des travaux de 24h/24. Ces deux projets rentrent dans le cadre du plan de décongestion de la capitale qui fait suite aux orientations données par le président de la République en vue de fluidifier le trafic routier à Alger précise le ministre des Travaux publics dans son exposé des deux textes. Également, le gouvernement a entendu un exposé présenté par le ministre de la Communication concernant l’avant-projet de loi organique relatif à l’information et l’avant-projet de loi relatif à l’audiovisuel. Ces deux projets de textes ayant précédemment fait l’objet d’un examen lors du Conseil des ministres du 30/08/2021, ont été enrichis à la lumière des orientations données par le président de la République qui avait instruit le gouvernement à l’effet de présenter ces deux textes importants au niveau du Parlement de manière à permettre l’élargissement des débats quant à leur teneur.

Démarrage prochain de la nouvelle faculté dédiée à la Pharmacie
Aussi à la même réunion, le gouvernement a entendu une communication présentée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique sur les préparatifs de la rentrée universitaire 2021-2022.
La communication a porté sur les mesures engagées pour assurer le déroulement de la rentrée universitaire 2021-2022 dans les meilleures conditions notamment en ce qui concerne l’adaptation des enseignements durant la crise sanitaire du COVID-19, l’opération d’orientation des nouveaux bacheliers et la réunion de toutes les conditions matérielles et pédagogiques en terme d’encadrement et d’infrastructures pédagogiques et d’œuvres universitaires. Il a été notamment rappelé la réception de 11 400 nouvelles places pédagogiques et 10 670 lits au niveau des cités universitaires et la prévision de la réception de 8 800 places pédagogiques au niveau de trois wilayas.
Concernant le Technopôle de Sidi Abdallah, il est prévu l’ouverture des deux écoles supérieures de mathématiques et d’intelligence artificielle ainsi que la réception de 6 000 places pédagogiques. Il a été aussi indiqué le démarrage prochain de la nouvelle faculté dédiée à la Pharmacie pour le développement de spécialités en lien avec les besoins de l’industrie pharmaceutique.
En matière de recherche scientifique et développement technologique, il est enregistré la mise en œuvre de 150 projets de Programme national de recherche (sécurité alimentaire, sécurité énergétique et sécurité sanitaire), l’adoption d’un nouveau schéma du réseau des agences thématiques de recherche, la mise en œuvre de plateformes technologiques à Sidi Bel Abbès et Oran et un plateau d’analyse physico-chimique à Mostaganem ainsi que l’équipement de plusieurs laboratoires de recherche.
Sarah Oubraham