Danone

ELLE UTILISE DES ARÔMES PÉRIMÉS : Fermeture de l’unité ‘’Danone-Algérie’’ de Blida

Dans un secteur aussi sensible que l’agroalimentaire, le producteur n’a pas droit à l’erreur lorsque celle-ci touche à la santé publique et porte atteinte à la vie du consommateur. Connue et reconnue sur le marché national des produits laitiers, la marque Danone-Algérie aura des soucis à se faire après la fermeture de son unité de production basée à Blida, sur ordre de la direction locale du Commerce. En cause, une utilisation de produits périmés dans la fabrication des yaourts a été constatée au cours de visites surprises effectuées par les agents de cette direction de wilaya. Comme confirmé dans la déclaration faite hier, à l’APS, Djamel Abbad, directeur du Commerce de la wilaya de Blida, la fermeture de l’unité de fabrication de Danone-Algérie est motivée par des infractions relevées « lors de deux visites inopinées effectuées par les agents de sa Direction le 19 février et le 02 mars 2020». Le même responsable, qui a pris le soin de préciser la cause, a expliqué que ses agents de services dépêchés sur les lieux ont découvert « une quantité de 600 kg d’arômes périmés (15 janvier 2020) et 150 kg d’arômes « chocolat » périmés (13 décembre 2019)». Du coup, les services du Commerce ont décidé sur le champ la fermeture immédiate de cette unité de fabrication des produits laitiers Danone-Algérie, explique la même source.
Comme mesure préventive prise au profit des consommateurs, la direction du Commerce de Blida a décidé aussi d’un retrait du marché de « tous les pots de yaourt de l’unité de Blida fabriqués avant le 15 janvier 2020, après le constat du non-respect des conditions de la chaîne de production et des règles d’hygiène, a ajouté le même responsable». Enfin, comme le voudrait la procédure, les responsables de cette unité de production ont été convoqués à la direction du Commerce, où un procès-verbal portant sur le constat établi sur les lieux a été dressés, et qui renvoie à l’infraction prévue par la loi 03-09 relative à la protection du consommateur.
Farid G.