djerad

Djerad à Sidi Bel-Abbès : « L’État soutient les vrais investisseurs »

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a affirmé hier à Sidi Bel-Abbès, le soutien total de l’Etat aux  investisseurs dans les industries de transformation, eu égard à leur  importance et leur capacité à contribuer à réduire la dépendance aux hydrocarbures.

Lors de l’inauguration d’une usine de transformation  du marbre et du granite dans la commune de Sidi Ali Benyoub, la plus grande  du genre au niveau africain, Djerad a déclaré que le développement des industries de  transformation fait partie de la stratégie du président de la République,  Abdelmadjid Tebboune, qui accorde un soutien total aux investisseurs  activant dans ce domaine. « L’industrie de transformation est très importante pour notre pays qui  recèle des ressources naturelles, à l’instar des domaines miniers et de  l’agriculture. Elle nous permettra de renforcer progressivement le secteur industriel et de réduire la dépendance à la rente pétrolière et gazière », a  souligné le Premier ministre. Djerad, qui a eu droit à des explications sur le processus de transformation de la matière brute (pierre) en marbre et en granite, a exhorté le propriétaire de cette usine à la formation des jeunes dans ce créneau ainsi que la création d’emplois. Il a insisté, également, sur l’encouragement et l’accompagnement de la  création de petites et moyennes entreprises autour de cette usine pour  permettre aux jeunes d’investir dans ce genre d’industrie « importante »,  appelant les investisseurs algériens à l’achat d’usines européennes en  arrêt d’activité, notamment celles proposées à des prix raisonnables,  relevant l’importance de telles opérations pour « soutenir l’industrie en  Algerie ». Implantée sur une superficie de 64.542 mètres carrés, cette usine est  dotée d’une capacité de production de 10.000 mètres carrés de différents  types de marbre et de granite et offre actuellement de plus de 400 postes  d’emploi direct. Selon les explications fournies sur place, la matière première (pierre)  provient de quatre carrières des régions de Tamanrasset et d’Aïn Guezzam,  pour une capacité de transformation estimée à près de 12.000 tonnes par  mois. Cette usine qui fonctionne selon les standards internationaux assure la  couverture des besoins nationaux en la matière.
Ania Nch