Chengriha

CHENGRIHA CHEZ LES FORCES DE DÉFENSE AÉRIENNE DU TERRITOIRE : « L’Algérie est capable de traverser avec succès l’épreuve des mutations géopolitiques »

En première sortie publique durant ce mois de Ramadhan, le chef d’état-major de l’ANP, Saïd Chengriha, s’est rendu, hier, chez les Forces de défense aérienne du territoire.

Dans une allocution devant les cadres de l’ANP, le Général de corps d’armée évoque les bouleversements géostratégiques de l’heure à travers le monde. S’il ne pose aucun doute quant aux transformations qui en découleront, Chengriha s’est dit convaincu quant aux « capacités » de l’Algérie sous la conduite du président Tebboune, à traverser avec « succès » l’épreuve de ces mutations.
En effet, rapporte le ministère de la Défense nationale dans un communiqué, « dans le cadre des visites aux diverses composantes de l’Armée Nationale Populaire, Monsieur le Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-major de l’Armée Nationale Populaire a effectué, ce lundi 11 avril 2022, une visite de travail et d’inspection au Commandement des Forces de Défense Aérienne du Territoire ».
Dans la foulée, précise la même source, « le Général de Corps d’Armée a tenu une rencontre avec les cadres et les personnels du Commandement des Forces de Défense Aérienne du Territoire, lors de laquelle il a prononcé une allocution d’orientation suivie via visioconférence par les personnels des unités relevant de cette arme ». A ce titre, poursuit-on, il a exprimé « sa confiance totale en la capacité de notre pays à traverser avec succès l’épreuve de s’adapter aux répercussions et effets des profondes mutations géopolitiques qui s’opèrent actuellement, et ce, sous la conduite de Monsieur le Président de la République ».
Et au chef d’Etat-major d’aborder le sujet : « Ce que le monde d’aujourd’hui enregistre comme mutations géopolitiques profondes et défis sécuritaires complexes, n’est en réalité que le prélude à des changements majeurs qui auront sans aucun doute des impacts et des répercussions sur l’ensemble des Etats du monde, sans exception », introduit-il, avant d’affirmer que, néanmoins, « au sein de l’Armée Nationale Populaire, nous n’avons aucun doute en la capacité de notre pays, sous la conduite de Monsieur le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale, à traverser avec succès l’épreuve d’adaptation à ces retombées, à travers notamment la construction d’une économie nationale forte, capable d’assurer notre sécurité alimentaire, et la consolidation de la souveraineté géostratégique. L’objectif étant d’aller de l’avant dans le processus d’édification de l’Algérie nouvelle ».
S’adressant aux jeunes algériens qu’il invite « à avoir foi en leur pays et ses capacités », notamment dans ce contexte particulier traversé par des mutations géopolitiques importantes, Chengriha a mis l’accent sur la concurrence honorable parmi l’élite des cadres de l’Armée Nationale Populaire, visant à leur permettre d’assumer les responsabilités dans tous les domaines du métier des armes et à tous les échelons de commandement.
«En ce contexte particulier, nous voulons que les jeunes générations de demain aient foi en leur pays et ses capacités, entretiennent l’espoir en un avenir meilleur, œuvrent vers l’excellence professionnelle, basée sur la concurrence loyale. Nous voulons que la flamme de l’amour de l’Algérie et le sens du sacrifice demeurent vivaces dans les cœurs et les âmes », a-t-il assuré.
Dans ce cadre, poursuit-il, « je continuerai d’encourager la concurrence loyale parmi les cadres élites de l’Armée Nationale Populaire, de sorte qu’il n’y ait place que pour les plus compétents et les plus qualifiés, et de permettre de prendre des responsabilités dans tous les domaines du métier des armes et à tous les échelons de commandement ».
Et de conclure que « ces responsabilités aussi lourdes que sensibles ne peuvent être assumées que par les plus émérites et les plus fidèles à l’Armée et à la Patrie, afin que l’Armée Nationale Populaire, digne héritière de l’Armée de Libération Nationale puisse mener à bien ses missions constitutionnelles avec loyauté et compétence, en toutes situations et circonstances, et quels que soient les différents défis et enjeux».
F. G.