Montage automobile

Ce qui attend les prétendants au montage automobile

Le journal officiel N°49 publié en date du 19 août 2020, comprend et énonce une série de formalités et de pièces à fournir; afin de sélectionner les meilleurs candidats pour ce projet d’esquisse de véhicules à l’échelle locale. Ce document indique au niveau du chapitre 2 de son sommaire, les conditions d’exercice de l’activité de construction des véhicules, notamment le dossier à fournir par l’investisseur. Il est précisé à cet égard, que le dossier susmentionné permettra au souscripteur d’obtenir « une autorisation provisoire ». au regard de la consistance du dossier à fournir, tout porte à croire que le scandale des voitures ramenées sans pneus et présentées comme « algériennes sera évité puisque dans l’étude technique il est exigé la fourniture, ainsi que la provenance –production locale ou importation- de l’ensemble des pièces entrant dans la composition de la future voiture nationale.

Deux journalistes de l’ENTV licenciés
Deux journalistes de la télévision publique (ex-ENTV) ont été remerciés mercredi pour « atteinte à l’image et à la réputation de l’entreprise ». Il s’agit de Abdelaali Mezeghiche et Naouel Souileh dont les décisions de licenciement ont été partagées sur les réseaux sociaux. Pour le moment on ignore le raisons exactes de la mesure de rupture du contrat de travail liant ces deux journalistes à leur désormais ancien employeur.

Et si l’explosion de Beyrouth avait été provoquée
Des statistiques sismologiques sans équivoque, piochées en exclusivité dans des médias sionistes, indiquent que les événements inhabituels peuvent être expliqués comme des actes de sabotage ou comme un dysfonctionnement des armes qui étaient stockées à proximité. Les découvertes étonnantes, qui sont révélées ici pour la première fois, ont été découvertes et analysées par des experts en géophysique en coopération avec le groupe d’ingénierie israélien Tamar, et également portées à l’attention des hauts échelons des dirigeants politiques et de défense du pays.

100 millions de personnes réduites à l’extrême pauvreté à cause du… coronavirus
La crise du Covid-19 pourrait avoir entraîné 100 millions de personnes dans l’extrême pauvreté à travers le monde, plus encore que précédemment a estimé jeudi le président de la Banque Mondiale David Malpass. L’institution estime que 70 à 100 millions de personnes pourraient tomber dans l’extrême pauvreté, et « ce nombre pourrait augmenter » si la pandémie s’aggrave ou dure, a-t-il dit. Une précédente estimation faisait état de 60 millions de personnes. Cela rend « impératif », pour les créanciers, de réduire la dette des pays pauvres, a déclaré David Malpass, allant ainsi plus loin que les appels à prolonger le moratoire sur la dette des pays pauvres décidé en avril.

De nouvelles conditions pour fouler le sol français
Le Consulat général de France en Algérie a émis de nouvelles conditions de voyage pour les Algériens souhaitant s’introduire à l’hexagone. En effet, il y a quatre heures de cela, que le Consulat général de France en Algérie a révélé via un post sur sa page officielle Facebook; de nouvelles conditions de voyage vers la France pour les Algériens. Selon la déclaration de ladite institution diplomatique, le voyage vers la France pour les Algériens se soumettra à certaines conditions draconiennes. Celles-ci ont pour principal objectif de maintenir le territoire de l’hexagone à l’abri d’imminent cas de contamination. Et pour ce faire, l’Etat français exige la délivrance de deux principaux documents lors du voyage des Algériens vers la France. Le premier document à présenter obligatoirement, est intitulé « attestation de déplacement international dérogatoire ».
Cette pièce considérée comme un laisser passer voire une autorisation de circulation entre les deux pays (Algérie /France); est indispensable.

Deux ans de validité pour Spoutnik V
La durée d’action du premier vaccin contre le Covid-19 au monde, Spoutnik V, sera supérieure à deux ans tout comme celle du vaccin contre le virus Ebola conçu par le même Centre russe d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa, a déclaré jeudi 20 août le directeur de ce Centre, Alexandre Guintsbourg. Selon le responsable, le Centre, qui a créé un vaccin contre le virus Ebola en 2015, a ensuite surveillé l’état de santé des personnes vaccinées avant de conclure que ce vaccin permettait de créer une réponse immunitaire protectrice pour au moins deux ans. «Nous avons toutes les raisons de dire que le vaccin que nous présentons aujourd’hui protégera aussi les personnes vaccinées contre le Covid-19 pendant au moins deux ans voire plus», a indiqué Guintsbourg lors d’une conférence de presse en ligne. Il a toutefois ajouté qu’il faudrait mener des expérimentations supplémentaires pour le garantir.

Le baromètre du «courrier»
Profil haut
Issad Rebrab patron de Cevital
La présence au CIC, en marge du discours inaugural du Président Tebboune de la dernière tripartite, a constitué pour Rebrab une sorte de tacite et politique réhabilitation après ses six mois de prison pour surfacturation et transfert illicite de fonds de, ou vers, l’étranger.

Profil bas
IBK Ibrahim Boubakar Keita, président malien déchu
Victime d’un pronunciamiento, le président malien déchu, Ibrahim Boubakar Keita, dit IBK, est en train de payer au comptant son inféodation au diktat français avec en toile de fond, le tacite refus de Paris que le fameux « accord » d’Alger soit enfin mis en application. Qui sème le vent… train de payer au comptant sa soumission