Fievre-APHTEUSE4

BOUAZGHI DEPUIS BOUMERDÈS : «La fièvre aphteuse est maîtrisée!»

En visite d’inspection et de travail  effectuée hier, dans la wilaya de Boumerdès, Abdelkader Bouazghi, ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche  a évité de s’étaler sur l’épidémie de la fièvre aphteuse qui sévit dans certaines régions du pays en se contentant de répondre que la situation est largement maîtrisée et qu’il n’y a pas lieu d’enflammer la question.
Une commission  installée au niveau du ministère, l’instruction adressée aux walis,  ainsi que la mobilisation des services agricoles sur le terrain pour accompagner les éleveurs  sont autant de garde-fous  mis en place  pour y remédier au virus,  s’exprimait le ministre en passant à ce qu’il juge important à savoir la concrétisation des projets  dans son secteur .  En plus de plusieurs cas de fièvre aphteuse détectés dans certaines régions du pays  notamment à Sidi-Bel-Abbès. Pour rappel, un seul foyer  de peste pour  petits ruminants (PPR)  a été découvert dans une ferme d’élevage dans la localité de Khemis-El-Khechna où pas moins de 31  têtes  entre moutons et chèvres y sont touchées.
Considérant la wilaya de Boumerdès comme une wilaya  pilote en matière de production agricole, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche a  inspecté et visité plusieurs  projets agricoles et de la pèche.
À Thénia, c’est un projet relatif  à une ferme d’exploitation aquacole  de crevettes d’une capacité  annuelle de 229 tonnes de crevettes  dont l’exploitation sera opérationnelle l’an prochain,a-t-on expliqué au ministre  en précisant que le prix de revient  serait de 700 DA le kilo. Une exploitation de kiwi  sur une superficie de 08 Ha dans la commune de Corso     a été visitée par le ministre qui a encouragé l’investisseur. Les premiers fruits de cette plantation, lancée l’année passée, pousseront  l’année prochaine, a-t-on précisé. Au niveau de la zone industrielle  de Zemmouri, dédiée aux activités de la pêche et de l’aquaculture, des permis de construire  ont été remis aux investisseurs dans le domaine. Cette Zone, d’une superficie de 20 hectares  compte pas moins de 46 lots destinés à accueillir des projets  de la pêche et de l’aquaculture au fur et à mesure que les travaux d’aménagements s’achèvent. Plusieurs exploitations agricoles dans la localité d’Ouled Hadad, et de Khémis-El-Khechna  à l’ouest de Boumerdès,  ont été également visitées par le ministre qui a encouragé les agriculteurs à augmenter la production tout en s’engageant à leur apporter aide et assistance.
B. Khider