L’Algérie éjecté du podium africain au classement FIFA

Avant un mois de novembre décisif : L’Algérie éjecté du podium africain au classement FIFA

La sélection algérienne s’est vu éjecter du podium africain au détriment du Maroc au classement FIFA du mois d’octobre publié jeudi par l’instance internationale sur son site officiel.
Malgré les deux cartons infligés au Niger pour le compte des qualifications pour le Mondial 2022 (6-1, 4-0), les Verts restent à la 30e place sur le plan mondial devant le Nigéria (36e), mais se voient dépasser désormais par le Maroc (29e).
Pour sa part, le Sénégal conserve toujours son fauteuil de leader sur le plan continental (20e), suivi de la Tunisie (27e), le Maroc (29e), l’Algérie (30e), le Nigéria (36e), l’Egypte (44e), le Ghana (52e), la Côte d’Ivoire (53e), le Cameroun (54e) et le Mali (57e).
Quant au Burkina Faso, qui concurrence l’Algérie pour une place aux barrages dans ces mêmes qualifications pour le Mondial 2022, il se hisse au 61e rang mondial mais reste onzième sur le plan africain.
C’est surtout vers le classement FIFA du mois de novembre que les regards seront braqués. En effet, ledit classement sera pris en considération lors du tirage au sort des barrages de la zone Afrique. Les cinq premiers du continent auront l’avantage de jouer la manche retour des dits barrage à domicile.
Du coup, il appartient à la sélection nationale, qui est bien partie pour décrocher son billet pour les barrages, de conserver sa place parmi les cinq premiers pays africain au classement FIFA afin de bénéficier de l’avantage en question.
Mais avant cela, il faudra aux protégés de Djamel Belmadi, de garder leur fauteuil de leader de leur groupe A où ils sont premiers conjointement avec le Burkina Faso, mais avec un meilleur goal-average pour les Fennecs. La phase de poules sera bouclée en novembre prochain par le déroulement des deux dernières journées. Les Verts affrontent le Djibouti, le 10 novembre au Maroc ou en Egypte, avant d’accueillir, quatre jours plus tard, le Burkina Faso à Blida.
Pour revenir au classement FIFA, il y a lieu de souligne que la Belgique est toujours en tête (1 832,33 pts). Quatrième de la dernière Ligue des nations, voit son avance fondre comme neige au soleil devant le Brésil (1 820,36 pts). Alors que la France (1.779,24 pts) retrouve le podium grâce à son dernier sacre de la Ligue des nations. L’Angleterre (1.750,16 pts) et l’Italie (1.750,52 pts), championne d’Europe et troisième de la Ligue des nations, complètent le top 5 mondial.
H. S.