UE

APRÈS L’ANNULATION DE DEUX ACCORDS COMMERCIAUX AVEC LE MAROC : L’UE pourrait être astreinte à une indemnisation de 4 milliards d’euros

Le Front Polisario pourrait demander jusqu’à 4 milliards d’euros d’indemnisations à la Commission européenne, après l’annulation par le tribunal de l’Union européenne (UE) des deux accords de pêche et d’agriculture liant le Maroc à l’UE, élargis au Sahara occidental, a affirmé l’avocat du Front, Gilles Devers.
« Je pense que si je calcule le montant total, ce serait peut-être jusqu’à trois ou quatre milliards d’euros », a déclaré Devers, en marge d’une conférence de presse conjointe à Madrid avec le représentant du Front Polisario  pour l’Europe, Oubi Bouchraya.
La Commission européenne pourrait être forcée à payer des milliards de dommages et intérêts pour avoir aidé le Maroc à exploiter le Sahara occidental occupé, après que l’UE a perdu une autre bataille judiciaire à Luxembourg. Devers a noté que toute décision de réclamer des dommages-intérêts à la Commission européenne devrait d’abord être prise par la direction du Front Polisario.
« C’est à eux (membres de la direction du Front Polisario) de décider, mais techniquement en tant qu’avocat, je peux porter (une affaire) contre la Commission pour les dommages causés », a-t-il déclaré, ajoutant « nous pourrions réclamer des dommages ». Devers a déclaré que le coup porté à l’UE était également une défaite majeure pour la France, qui a été un ardent défenseur du Maroc. « La France voulait ces accords, alors maintenant qu’est-ce que la France va expliquer à ses homologues européens ? », s’est-il interrogé. Par ailleurs, Hugh Lovatt, chercheur principal en politique au programme Moyen-Orient et Afrique du Nord du Conseil européen des relations étrangères, a déclaré qu’il était « peu probable que  le tribunal prenne une autre décision si l’affaire était portée en appel ». De son côté le secrétariat de l’organisation politique du Front Polisario « s’est réjoui de la décision du Tribunal européen qui « confirme encore une fois que le Front Polisario est l’unique représentant légitime du peuple sahraoui dans toute opération économique, quelle que soit sa nature, appelant tout un chacun à ‘’resserrer les rangs et à conjuguer les efforts, notamment en prévision de la célébration du 46e anniversaire de l’unité nationale ».
Le Front Polisarios indiqué qu’ « il suit avec un grand intérêt les réactions quant à la grande victoire réalisée par le peuple sahraoui et sa cause juste dans le litige judiciaire et juridique avec l’occupant marocain et l’UE, à savoir la décision de la CJUE ». Le Front Polisario tient à souligner que « ce revers cinglant » essuyé par l’occupant marocain et ses complices intervient après les efforts inlassables et continus consentis par le Front Polisario et ses amis ayant conduit à cette victoire. Le Front Polisario souligne que la décision de la Cour européenne réaffirme « le statut du Polisario en tant que seul représentant légitime du peuple sahraoui, ce qui lui donne le droit de le représenter devant les tribunaux pour plaider ses droits et intérêts ».
M. B.