olives

Annaba : Production prévisionnelle de plus de 15 000 quintaux d’olives

Une production prévisionnelle totale de plus de 15.000 quintaux d’olives est attendue à Annaba, au cours de la campagne de collecte des olives de la saison agricole 2019/2020, avec un rendement de 70 qx à l’hectare, a-t-on appris, dimanche, auprès de la direction locale des services agricoles (DSA).

La même source a précisé, à ce propos, qu’une superficie totale de 1 311 ha a été consacrée à la production d’olives à travers plusieurs communes de la wilaya d’Annaba, soulignant toutefois que la production d’olives attendue cette année est en « baisse » comparativement à la campagne agricole 2018/2019, estimée à 17 000 quintaux, d’où la « nécessité d’étendre les surfaces irriguées exploitées pour cette culture ». Par ailleurs, dans le cadre des opérations de reboisement et d’exploitation des zones forestières pour la culture des oliviers, en plus de la relance des activités agricoles productives dans les zones d’ombre, la même source a fait état de l’extension des surfaces agricoles destinées à la culture de l’olivier et l’intensification de son exploitation avec le recours aux technologies modernes notamment pour le bouturage et la récolte des olives. Aussi, dans le cadre de la campagne de collecte des olives, les services agricoles de la wilaya de Annaba ont procédé à l’intensification des actions de sensibilisation et de formation au profit des exploitants des champs d’oliviers dans le but de généraliser l’usage des technologies modernes, notamment pour l’entretien des oliviers durant l’hiver et leur protection contre divers types de maladies et de parasites, mais également pour la récolte. Dans ce contexte, des formations pratiques sont effectuées sur le terrain concernant la prise en charge et l’entretien des oliviers sous la supervision de techniciens de l’Institut technique des arbres fruitiers et vignobles de Skikda (ITAFV) et de la station régionale de protection des végétaux (SRPV) d’El-Tarf, visant en premier lieu les champs d’oliviers dans les communes de Seraidi, Ain El Aneb, Aïn El-Barda et les zones d’ombre qui s’orientent vers le développement et l’exploitation des oliviers.