mhenip3

Alors que 71 individus mis en cause dans les derniers incendies ont été interpellés : Une preuve de plus de l’implication du MAK

Un communiqué de la Gendarmerie nationale, relatif aux enquêtes sur les incendies criminels qu’a connus, récemment le pays, fait état de l’interpellation de 71 individus à travers 14 wilayas du pays. Le document, rendu public hier, fait état de l’arrestation de treize suspects dans la wilaya de Tizi Ouzou, onze à Jijel, dix à Béjaïa, huit à Guelma, six à Annaba, et quatre à Blida et Médéa, trois à El-tarf et Skikda ainsi que deux à Tipasa et un à Chlef, Aïn Defla et Oum El Bouaghi. À L’issue de leur présentation devant les autorités judiciaires compétentes, 47 ont été écroués alors que 7 ont été placés sous contrôle judiciaire au moment où neuf sont toujours soumis à des enquêtes et huit ont été libérés. Il y’a lieu de rappeler que le commandement de la gendarmerie s’était engagé à tout mettre en œuvre « pour faire la lumière sur les incendies criminels » qu’a connus le pays et affirmé qu’il « ne ménagera aucun effort pour interpeller les mis en cause, démasquer leurs commanditaires et les présenter à la justice ». Ces individus, selon plusieurs sources, dont les enquêtes des services de sécurité ont reconnu leur appartenance à l’organisation terroriste le MAK. Dans leurs aveux certains ont affirmé qu’ils avaient reçu comme instruction de quitter le pays par n’importe quel moyen pour échapper aux services de sécurité. Et c’est ce qui explique, l’interpellation, il y’a quelques jours de deux individus, appartenant à cette organisation qui tentaient- de quitter le pays en recourant aux services de réseaux maffieux spécialisés dans l’émigration clandestine. Le complot ourdi par cette organisation a été éventé et son organisation aussi bien dans le pays qu’extramuros a été ébranlée par les coups de boutoir des services de sécurité. C’est ce qui explique, l’appel du pied et à l’aide, lancé par son chef au Makhzen et Israël à travers une tribune qu’il a livrée au site électronique marocain de propagande « le 360 ma ». Les preuves de l’implication du MAK dans les derniers incendies qu’a subis le pays s’accumulent chaque jour un peu plus et il est évident que les aveux des individus interpellés constituent la preuve formelle de ses visées criminelles. La vigilance citoyenne doit être de mise car, les ennemis de l’Algérie semblent avoir scellé le pacte du diable. Leur cible c’est l’Algérie et les moyens pour l’atteindre sont aussi vils que leurs desseins. Le MAK et Rachad ne, sont tous comptes faits, que les outils aux mains du Makhzen et d’Israël pour déstabiliser le pays. Leur plan, éventé depuis plusieurs jours est voué à l’échec mais la vigilance citoyenne doit être soutenue.
Slimane B.