Amine Aïtouche

Alger : Sneak dévoile ses nouvelles peintures

Une exposition d’une trentaine de nouveau tableaux, réalisés en résidence par le peintre Amine Aïtouche, alias Sneak, a été inaugurée samedi à Alger. Intitulée «Inversion», l’exposition réunit 26 tableaux inédits, réalisés en résidence à Villa «Dar Abdeltif» qui abrite jusqu’au 10 octobre prochain cette manifestation picturale. L’artiste a illustré l’inversion de l’obscur au clair à travers six toiles au teint sombre, en optant pour des techniques de peinture mixte comme l’acrylique et l’huile. Le choix de supports «obéit à la thématique et à la texture», a expliqué Sneak lors du vernissage, disant qu’il peint sur des supports variés comme le bois, le plâtre et la toile. Dans l’autre partie de l’exposition, l’artiste illustre la lumière – inversion de l’obscur-, à travers des textures, formes géométriques, mouvements, lumière et éclaboussement de couleurs. Sneak, pour qui la connaissance des choses passe par l’expérimentation, fait référence dans ses toiles à la terre, l’enfer, le feu, l’eau et tous les éléments de l’univers. Il laisse transparaître également des aspects de l’histoire et de la culture universelle à travers des symboles astrologiques et signes calligraphiques.
Calligraphe et designer, Amine Aïtouche est diplômé de l’Ecole des Beaux-arts d’Alger. Sneak qui se définit comme un artiste urbain, a multiplié ses actions dans les rues de la capitale notamment à la Casbah où il a réalisé une fresque. En 2015, il expose pour la première fois au Musée Bardo d’Alger à travers une installation murale avant de dévoiler ses peintures notamment dans les galeries de la capitale et Oran. A l’étranger, Sneak a pris part en 2016 à une exposition collective à Paris qui a réuni plus de 70 artistes.