AVION

ACHEMINÉE PAR UN AVION « ILIOUCHINE 76 » DE L’ANP : L’Algérie reçoit une autre cargaison médicale de la Chine

Le pont aérien mis en place entre l’Algérie et la Chine en pleine crise sanitaire mondiale constitue, désormais, un trait d’union qui renforce davantage les liens solides et historiques existant déjà entre deux pays amis et frères. Preuve en est l’intensité des échanges en matière d’acquisitions, d’aide et de solidarité, et l’octroi de dons de la part de la Chine à l’Algérie pour les besoins de la lutte contre la pandémie du Covid-19.

À nouveau, en effet, un avion militaire de type « Iliouchine 76 », appartenant aux forces aériennes de l’Armée nationale populaire a atterri dans la nuit de mardi à mercredi, à l’Aéroport international Houari-Boumediene d’Alger, en provenance de Chine. À bord de l’appareil, une cargaison d’équipements médicaux pour lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19). Dans une déclaration à la presse, lors de la réception de la cargaison, le ministre délégué chargé de l’Industrie pharmaceutique, Abderahmane Lotfi jamel Benbahmed a indiqué que cette cargaison est constitué de dons provenant de l’union nationale des opérateurs en pharmacie, des sociétés chinoises et ainsi qu’une commande de la pharmacie centrale des Hôpitaux.
Dr. Lotfi Benbahmed a précisé que cette cargaison est constituée de 3 millions de bavettes, 260.000 masques de type FFP2, 100.000 kits de dépistage et 15.000 lunettes de protection, affirmant que ces équipements médicaux permettront à l’Algérie de renforcer ses capacités de lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus. À cette occasion, le ministre a tenu à rassurer les citoyens en rappelant que l’Algérie disposait d’une réserve suffisante pour lutter contre le Covid-19 elle est constitué de « plus de 30 millions de bavettes, des millions de FFP2, des lunettes et des kits de dépistage ».
En signe de gratitude à tous les efforts sans intermittence fournis en cette conjoncture de crise sanitaire, Benbahmed a adressé ses remerciements à l’institution militaire pour la mise à disposition de ses moyens pour faire face à la pandémie, révélant que la réserve algérienne avec l’aide de l’Armée nationale populaire va se renforcer encore plus grâce aux prochains vols. Pour rappel, il ne s’agit pas de la première cargaison d’aide des équipements médicaux reçu de la chine, le 28 mars la Chine a décidé d’apporter son soutien et expérience à l’Algérie dans sa lutte contre la pandémie. Une équipe médicale composée de 21 professionnels de la santé, tous expérimentés dans la lutte contre le covid-19, a été mobilisée en Algérie, ainsi qu’un premier lot de matériels de protection et de produits sanitaires a été reçu de Pékin pour faire face aux pénuries de matériel médical. Le 15 avril dernier un deuxième lot d’aide médicale a été envoyé pour l’Algérie, ce dernier comportait trente (30) tonnes d’équipements médicaux. Ainsi le 22 avril du même mois, le pays a reçu un troisième don de la Chine constitué de masques chirurgicaux, de kits de dépistage et d’appareils de respiration artificielle.
Lors d’une déclaration à la presse, l’ambassadeur chinois en Algérie, Li Lianhe, a indiqué que «le gouvernement chinois et plusieurs États de la chine, ainsi que des hommes d’affaires chinois qui travaillent en Algérie ont préparé des aides pour l’Algérie.» L’aide contient des masques, du matériel médical, des kits de dépistage et des tenues de protection ; ces équipements sont en route vers l’Algérie a-t-il ajouté, Selon, Lianhe, l’Algérie «est un pays ami de la Chine et notre pays consacre un grand intérêt pour la coopération et l’aide de l’Algérie pour la lutte contre le virus corona». À cette occasion, la Chine a annoncé la construction d’un hôpital chinois en Algérie dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. De son côté, l’Algérie avait envoyé au début du mois de février dernier, un don de 500.000 masques, 20.000 lunettes de protection et 300.000 gants à la Chine, touchée par le coronavirus. À ce titre, il faut bien noter que comme l’histoire en témoigne, la Chine et l’Algérie ont tissé au fil des années une relation d’amitié sans précédent sur les plans politique et économique. Depuis 61 ans, les deux pays sont toujours de bons partenaires. Sans doute, après avoir été indéfectiblement aux côtés de l’Algérie, dans tous les secteurs en matière de stratégie de développement, de promotion de la construction de « la Ceinture et la Route de la Soie », de soutien actif au développement économique et sociétal de l’Algérie. Aujourd’hui encore, et en pleine crise sanitaire mondiale, la Chine a prouvé son soutien au peuple algérien.
Sarah Oubraham