Kif

21,7 kg de kif traité découverts sur une plage à Honaïne (Tlemcen)

Une quantité de kif traité estimée à 21,7 kg a été découverte par les éléments du Centre de surveillance douanière de Honaïne parmi les rochers de la plage El-Bassite ( Honaïne) , a-t-on appris, lundi, auprès de la direction régionale des douanes algériennes de la wilaya de Tlemcen. La découverte de la drogue a eu lieu suite à une patrouille de contrôle effectuée dans la région dite « Diwana » sur la plage d’El-Bassite, a précisé la même source. L’opération s’inscrit, a-t-on ajouté, dans le cadre des efforts consentis par le secteur des douanes algériennes pour lutter contre toutes les formes de trafic et la protection de l’économie nationale. L’amende douanière est estimée à 6,5 millions DA, a-t-on conclu.

Chlef : deux femmes noyées repêchées de la plage Oued Zeboudj
Les unités de la Protection civile (PC) de Chlef sont intervenues dimanche soir pour secourir deux femmes victimes d’une noyade à la plage Oued Zeboudj relevant de la commune de Sidi Abderrahmane (Nord-Ouest de Chlef), indique un communiqué des mêmes services qui précise que les victimes sont décédées lors de leur évacuation. « Les éléments de la Protection civile ont repêché dimanche vers 19h:00 les corps de jeunes filles noyées, âgées de 19 et 31 ans, au niveau de la plage Oued Zeboudj relevant de la commune de Sidi Abderrahmane, où elles ont reçu les premiers soins avant d’être transférées à l’hôpital de Ténès », précise le communiqué. Selon la même source, les deux jeunes filles ont rendu leur dernier souffle lors de leur évacuation vers l’hôpital de Ténès.

La communauté indienne compte 4000 personnes en Algérie
Dans le communiqué de l’ambassade de l’Inde sur la visite de trois jours en Algérie, de Shri V. Muraleedharan, ministre d’État aux Affaires extérieures, il est indiqué que « l’Algérie a une petite mais dynamique communauté indienne, d’environ 4000 personnes, travaillant pour la plupart dans diverses entreprises ». S’agissant de la visite qu’a éffectué du 15 au 17 septembre derniers le chef de la diplomatie indienne, lors de laquelle, a rencontré de hauts responsables de l’Etat, Il a été convenu, selon la même source «  de tenir le 10e cycle de la réunion de la Commission mixte Indo-algérienne à une date rapprochée » et que dans l’ensemble poursuit la même source «  la visite a donné le ton pour l’approfondissement des relations bilatérales » entre les deux pays.

Huit morts et 228 blessés sur les routes en 24h
Huit (8) personnes ont trouvé la mort et 228 autres ont été blessées dans des accidents de la route survenus à travers le territoire national durant les dernières 24 heures, a indiqué hier un bilan de la Protection civile. Le bilan le plus lourd à été enregistré lundi matin (6h20) à Adrar avec deux (2) personnes mortes et 2 autres blessées suite à une collision entre un véhicule et un camion survenue au niveau de la commune de Reggane. Par ailleurs, le bilan de la Protection civile fait état de trois (3) décès par noyade à Chlef et Batna. Il s’agit de deux (2) femmes âgées de 19 et 31 ans noyées à la plage Oued-Zebouj, et un homme âgé de 77 ans repêché sans vie d’un barrage d’eau au lieu-dit Koudia El-Medour à Timgad. S’agissant des activités de lutte contre la propagation du Coronavirus (Covid-19), les unités de la Protection civile ont effectué, durant la même période, 36 opérations de sensibilisation et 68 autres de désinfection générale à travers le territoire national ayant touché l’ensemble des infrastructures et édifices publics et privés, quartiers et ruelles.

Enquête sur 30 millions de voitures produites et assemblées par une vingtaine de marque à cause d’airbags défectueux
Sont concernées notamment des voitures assemblées par Honda , Ford, Toyota, General Motors, Nissan, Subaru, Tesla, Ferrari , Mazda, Daimler AG, BMW Chrysler , Porsche et Jaguar Land Rover.
L’autorité de la sécurité routière aux Etats-Unis, la NHTSA, a ouvert une enquête sur 30 millions de véhicules produits par près d’une vingtaine de constructeurs automobiles pour des airbags Takata présumés défectueux, montre un document gouvernemental que Reuters a pu consulter dimanche. L’agence fédérale a débuté vendredi l’analyse d’environ 30 millions de véhicules produits entre 2001 et 2019. Les constructeurs ont été informés de l’ouverture de l’enquête, qui n’a pas été rendue publique pour le moment. Sont concernées notamment des voitures assemblées par Honda , Ford, Toyota, General Motors, Nissan, Subaru, Tesla, Ferrari , Mazda, Daimler AG, BMW Chrysler , Porsche et Jaguar Land Rover. Aucun commentaire n’a été obtenu dans l’immédiat auprès des constructeurs.

Une jeune fille retrouvée morte dans un appartement à Mostaganem
Les services de police à Mostaganem ont ouvert une enquête sur les circonstances du décès d’une jeune fille de 23 ans, retrouvée morte dans un appartement, a-t-on appris dimanche de la sûreté de wilaya. Avisés samedi du décès d’une jeune fille à l’intérieur d’un appartement à la cité « 5 juillet 1962″ à Mostaganem, les enquêteurs de la brigade criminelle relevant de la police judiciaire se sont immédiatement rendus sur les lieux, accompagnés de membres de la police scientifique et d’agents de la Protection civile, a-t-on indiqué. Après le transfert du corps à bord de l’ambulance de laPprotection civile vers les urgences médico-chirurgicales de l’établissement hospitalier « Che Guevara », le médecin de garde a confirmé le décès de la jeune fille et a délivré un certificat attestant que les causes ne sont pas claires, ajoute la même source. Les services de police ont ouvert une enquête approfondie sur les circonstances de ce décès après en avoir informé le procureur de la République près le tribunal de Mostaganem.

Neutralisation de cinq réseaux de trafic de stupéfiants à Tipasa
Cinq réseaux spécialisés dans le trafic de drogue ont été neutralisés, durant cette semaine, par les services de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Tipasa, a-t-on appris, dimanche, auprès de ce corps sécuritaire. Dans une déclaration à la presse, le lieutenant Lakhel Abdennour a indiqué que la mise hors d’état de nuire de ces cinq réseaux de trafic de drogue permettra de réduire l’incidence de ce type d’activité criminelle et ces opérations ont été concrétisées grâce à l’intensification du travail de terrain et l’exploitation du facteur de renseignement. Le même responsable a signalé, l’arrestation, suite à la neutralisation de ces cinq réseaux à travers le territoire de compétence de la police à Tipasa, de 20 individus, avec la saisie de 11.000 comprimés psychotropes, 15 grammes de drogues dures (cocaïne) et plus de 500 grammes de chanvre indiens et de feuilles d’opium. A cela s’ajoute la saisie, au titre de ces opérations, d’un montant de deux millions de DA, revenus de la vente de ces drogues et de plus d’une dizaine de véhicules touristiques utilisés dans leur transport. Selon le même officier de police, la brigade de lutte contre le trafic de drogue, a notamment réussi à mettre en échec au titre de ces opérations, une tentative d’introduction dans la ville de Tipasa et par trois personnes de 9000 comprimés psychotropes, tandis que la brigade de recherche et d’intervention (BRI) a procédé à l’arrestation de 10 individus en possession de 15 g de cocaïne. Des procédures judiciaires ont été engagées contre les suspects.