Le Drian

REPRISE DES FONCTIONS DE L’AMBASSADEUR D’ALGÉRIE EN FRANCE : « Une bonne nouvelle » pour Paris

Le gouvernement français, par le biais du ministre des Affaires étrangères, a réagi au retour de l’ambassadeur d’Algérie à Paris, Mohamed-Antar Daoud, qui a repris ses fonctions jeudi passé. «Il revient oui », agrée le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, lors d’une entrevue médiatique sur BFMTV-RMC, affirmant que « c’est une bonne nouvelle ». La France, à l’origine de la crise diplomatique avec l’Algérie depuis les propos provocateurs d’Emmanuel Macron, tenus fin septembre 2021, n’aurait pas souhaité mieux comme issue. C’est au bout d’un peu plus de trois mois que le représentant diplomatique national reprenne son poste à Paris. L’annonce de cette reprise du canal diplomatique avec la France a été faite mercredi à l’issue d’une audience présidentielle, accordée par Abdelmadjid Tebboune, à Mohamed-Antar Daoud, rappelé pour consultation et maintenu à Alger depuis le 2 octobre 2021. Ainsi, pour Le Drian, en réponse à la question du journaliste français sur le retour du diplomate algérien à Paris, indique : « Nous avons eu avec les Algériens au cours des derniers mois, quelques malentendus, c’est déjà arrivé, il y a toujours eu des difficultés à un moment ou à un autre mais on a toujours pu les résoudre ».
F. G.