hussein dey

Vieux bâti à Hussein-Dey (Alger) : Reprise au courant de la semaine de l’opération de rénovation

Les travaux de rénovation du vieux bâti dans la circonscription administrative d’Hussein-Dey reprendront, cette semaine, après le traitement du problème soulevé au niveau de la commission des marchés des Offices de promotion et de gestion immobilière (OPGI), a fait savoir, dimanche à Alger, le wali délégué de ladite circonscription administrative, Said Sayoud.

Ce dernier a expliqué, à ce titre, que la reprise des travaux intervient en application des instructions données par le wali d’Alger Abdelkhalek Sayouda concernant le rattrapage du retard accusé dans le programme de rénovation des anciennes bâtisses d’Alger, notamment au niveau des communes relevant de la circonscription administrative d’Hussein-Dey. Relevant que les opérations de rénovation à travers la circonscription administrative d’Hussein-Dey «ne se sont arrêtées en dépit du recul de la cadence des travaux durant les derniers mois», le même responsable a précisé qu’une solution a été trouvée récemment au problème de l’approbation des marchés alors que la commission nationale des marchés a défini avec précision le mode de travail de la commission externe des OPGI». Cette commission «se réunira aujourd’hui pour une approbation finale des marchés et la levée des réserves sur 3 dossiers pour libérer l’ensemble des attachements des travaux des entrepreneurs». Concernant le dossier de restauration se trouvant au niveau du bureau du wali délégué, le même responsable a fait état de «plus de 20.000 unités de logements dont le taux de restauration a atteint 50 % en attendant que l’opération touche d’autres bâtisses». à ce propos, M. Sayoud a rassuré les entrepreneurs ainsi que la population de sa circonscription administrative, tels que les habitants de la cité Amirouche ayant exprimé leur ras-le-bol à travers les médias nationaux, en déclarant qu’il traitera le dossier de rénovation «avec sérieux» et que les travaux «reprendront leurs cours durant cette semaine avec une cadence plus accélérée».Le wali d’Alger avait annoncé lors de sa rencontre, la semaine passée, avec les membres de l’Assemblée populaire de wilaya (APW), «l’attribution de crédits financiers pour la gestion de cette opération conformément au plan convenu», ajoutant que l’opération de restauration des bâtisses lancée depuis des années, «avait été entamée sans assurer le financement nécessaire, ce qui s’est répercuté sur la cadence du travail». Il a évoqué, à ce propos, l’opération d’aménagement des anciennes constructions qui a touché, selon lui, «7 078 anciennes bâtisses sur un total de 51 934» ainsi que «l’aménagement de 14 767 constructions sur un total de 184.000 à travers la capitale».
Par ailleurs, le wali délégué a indiqué que les OPGI «annonceront prochainement la vente aux enchères de locaux commerciaux situés dans plusieurs communes à l’instar d’Hussein-Dey, de Ouled Fayet et de Birtouta», estimant que cette démarche vise à rassurer les citoyens qui s’interrogent sur le sort de ces locaux commerciaux créés dans les nouveaux projets de logements. Il a rappelé en outre les mesures prises par le gouvernement pour «mettre un grand nombre de ces locaux à la disposition des jeunes ayant bénéficié des différentes formules d’aide», faisant état d’une commission ad-hoc au niveau de la wilaya «qui tient des réunions hebdomadaires pour examiner les dossiers».