Université Salah Boubnider de Constatnine

Université Salah Boubnider de Constatnine : Introduction «prochaine» d’un master professionnel en design

Un master professionnel en design sera «prochainement» introduit dans le cursus d’études de l’université Salah Boubnider (Constantine 3), a annoncé, lundi, Chaouki Benabbas, vice-recteur chargé de la coopération et des relations extérieures.
Un master professionnel en design sera «prochainement» mis en place pour permettre la préservation et la promotion des arts et métiers de l’artisanat en particulier, a indiqué le responsable, à l’APS, à l’issue d’une journée de sensibilisation intitulée : «Environnement, santé et sécurité au travail en milieu artisanale». Ce master sera introduit dans le cursus d’études de cette université dans le cadre du projet «développement de cluster dans les industries culturelles et créatives en méditerranée du Sud’’ mis en place en collaboration avec l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) depuis 2014, a-t-il précisé. Dans ce sens, le vice-recteur de l’université Constantine 3 a révélé qu’un projet de recherche sur les symboliques de la dinanderie, métier artisanal phare de Constantine, a été déjà finalisé et sera «incessamment’’ déposé auprès du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique pour accélérer le processus de mise en place du master professionnel en design.
Mettant l’accent sur l’importance du master professionnel en design dans le développement de plusieurs secteurs, dont l’art et la culture, l’urbanisme et l’architecture entre autres, M. Benabbas a fait état d’un vaste programme de formation devant être lancé en partenariat avec les experts d’une université italienne spécialisée en design, au profit d’encadreurs spécialisés en la matière de l’université Constantine 3.
Les thèmes de ce programme de formation prendront en considération les spécificités de l’artisanat local, a-t-il ajouté, mettant l’accent sur l’importance de promouvoir et de moderniser les métiers d’art considérés comme «partie prenante’’ dans le processus de développement durable en cours en Algérie.
La journée de sensibilisation organisée conjointement par l’université Constantine 3, la Chambre de l’artisanat et des métiers et l’ONUDI, dans le cadre du projet Cluster de la dinanderie de Constantine, a été une occasion pour débattre des moyens «immédiats’’ à mettre en œuvre en matière de prévention et d’hygiène pour améliorer les conditions de travail des artisans pour un développement durable et responsable de ce métier de «grande valeur’’.
Le projet Cluster de la dinanderie de Constantine, financé par l’Union européenne et l’Italie et mis en œuvre en collaboration avec l’ONUDI, a bénéficié d’un prolongement de délai de 18 mois, soit jusqu’à juin 2019, a fait savoir la représentante de l’ONUDI en Algérie, Hassiba Sayah, annonçant l’octroi, à titre gracieux, d’outils de protection pour les dinandiers de Constantine.