unioversité

Université Djilali Bounâama (Aïn-Defla) : Quatre nouvelles spécialités à la rentrée

Quatre nouvelles spécialités dans les cycles licence et master ont été ouvertes au titre de l’année universitaire 2022/2023 à l’université Djilali Bounâama de Khemis Miliana (Aïn Defla) dans les domaines des sciences de la nature et de la vie et des sciences de la terre et de l’univers, a-t-on appris, dimanche, auprès du rectorat.

« Quatre nouvelles spécialités ont été ouvertes dans le cycle master et licence à l’université Djilali Bounaama de Khemis Miliana au titre de l’année universitaire 2022/2023. Il s’agit de l’aviculture et la géologie minière pour le master et de la technologie agroalimentaire et contrôle de qualité et alimentation, nutrition et pathologies pour la licence », a précisé à l’APS, le recteur de l’université, Pr Mohamed El-Cheïk Berrabah. Ces nouvelles spécialités s’ajoutant aux 108 autres spécialités en licence et en master que compte aujourd’hui l’université. Elles « répondent à la nature économique et aux besoins de la wilaya d’Ain Defla et vont sans doute donner un coup de pouce et une valeur ajoutée à la formation », a-t-il dit. Pour l’année universitaire 2022/2023, l’université Djilali Bounâama va accueillir 4621 nouveaux bacheliers, session juin 2022, a indiqué le recteur, soulignant que les nouveaux inscrits ont été tous orientés dans les différentes filières et spécialités de l’ensemble des facultés et des instituts de l’université. L’université a également lancé une opération de recrutement de 13 maîtres assistants de catégorie (B), ajoute le professeur Berrabah, indiquant que l’ouverture de ces postes budgétaires permettra le renforcement de l’encadrement dans certaines spécialités qui manquent d’enseignants comme l’informatique, littérature française, littérature anglaise, interprétariat. Par ailleurs, le recteur a fait savoir que le secteur de l’enseignement supérieur à Ain Defla va être renforcé par une infrastructure d’une capacité de 6000 places pédagogiques, dont la réception devrait avoir lieu à partir de novembre prochain. Quant au volet des œuvres universitaires, il a souligné qu’une nouvelle cité universitaire de 1000 lits « est en cours de réalisation dans la commune d’Ain Soltane, un projet qui mettra fin au surpeuplement dans la résidence universitaire des filles », a-t-il estimé. Il est également prévu un projet de réalisation de 1000 lits au niveau de la même résidence universitaire d’Aïn-Soltane, dont les travaux seront lancés en 2023 , a-t-il dit. Pour pallier au manque de transport universitaire, Pr. Berrabah a révélé qu’un dossier a été déposé au ministère de la tutelle par la direction des œuvres universitaires d’Aïn-Defla pour débloquer un budget supplémentaire afin d’engager des transporteurs privés. L’université de Khemis-Miliana renferme 6 facultés et un institut national d’éducation physique et des sports et accueille 21812 étudiants dans différentes spécialités. L’université compte également 387 étudiants doctorants.