Corruption

Un employé d’une compagnie d’assurance arrêté en flagrant délit de corruption à Khenchela

Les éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la sûreté de la wilaya de Khenchela ont arrêté un employé d’une compagnie d’assurance privée en flagrant délit de corruption et sollicitation d’indus privilèges, a-t-on appris lundi de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Selon la même source, l’arrestation a eu lieu après qu’un citoyen ait porté plainte conte un employé d’une compagnie d’assurance privée qui lui avait demandé une somme de 70 000 dinars pour lui accorder l’indemnisation d’un sinistre de véhicule automobile estimée à plus de 800 000 dinars. Un plan a été mis au point par les éléments de la BRI qui a permis d’arrêter l’employé indélicat alors qu’il était sur le point d’empocher la somme convenue de la part de la victime dans un café de la route d’El Aizar au chef-lieu de wilaya ,a ajouté la même source. Ils ont par la suite procédé à la saisie de ladite somme et au transfert du mis en cause au siège de la BRI afin de poursuivre les mesures pénales prévues en pareil cas. Le mis en cause a été présenté au procureur de la République prés le tribunal de Khenchela puis au juge d’instruction de la deuxième chambre qui a ordonné sa mise sous mandat de dépôt pour « corruption et sollicitation d’indus privilége dans le cadre de l’exercice d’activités professionnelles ».

Marché automobile : Baisse des ventes mondiales de Renault
Les ventes mondiales de Renault ont baissé de 6,7% au premier semestre, à 1,9 million de véhicules, mais le constructeur automobile, freiné par des vents contraires dans plusieurs pays émergents, est parvenu à maintenir ses parts de marché. Le groupe français, qui inclut les marques Dacia, Lada, Samsung Motors et Alpine, a notamment été touché par l’arrêt des ventes en Iran, lié aux sanctions américaines réintroduites en août 2018, par des difficultés commerciales en Chine et par la crise en Argentine et en Turquie. Mais le directeur commercial, Olivier Murguet, se montre confiant et table sur un rebond pour la deuxième partie de l’année. Avec 1.938.579 ventes, Renault revendique une part de marché mondiale de 4,4%. Par région, les ventes sont restées stables en Europe dans un marché en recul de 2,5%, grâce une progression de la marque roumaine à bas coût Dacia (+10,6%) qui a compensé un recul de la marque au losange. Hors Europe, où le groupe a enregistré 45% de ses volumes, les ventes ont globalement chuté, avec un bilan contrasté selon les régions. En Russie, deuxième marché du constructeur derrière la France, les ventes ont baissé de 0,9%, à plus de 138.000 véhicules, sur un marché en baisse de 2,4%, gagnant donc des parts de marché grâce une progression de la filiale locale Lada qui profite d’un renouvellement de sa gamme. Au Brésil, les ventes ont progressé de 20,2%, soit deux fois plus que le marché, à près de 113.000 véhicules. En revanche, le groupe a perdu plus de 77.000 véhicules sur le seul marché iranien, où il a été contraint de cesser complètement ses activités. Victimes de la crise économique, les ventes ont chuté en Argentine (-44,8%) et en Turquie (-50,2%), respectivement les 12ème et 15ème marché internationaux pour Renault.
La situation reste aussi difficile en Chine, où les volumes, certes très peu significatifs, ont baissé de 23,7%, soit deux fois plus que le marché.

Le corps sans vie d’un quadragénaire repêché à la plage « El Battah » à El Tarf
Le corps sans vie d’un homme âgé de 40 ans, a été repêché lundi à la plage « El Battah » relevant de la daïra de Ben M’Hidi (El Tarf), a-t-on appris auprès de la Pprotection civile (PC). Le signalement du corps de la victime, originaire de la wilaya de Souk Ahras, flottant sur les eaux a été donné aux environs de 7h30 du matin, par des baigneurs, a fait savoir le sous-lieutenant Layachi Guesmi, précisant que les éléments de la Protection civile se sont aussitôt rendus sur les lieux où ils ont repêché le corps sans vie. La dépouille a été évacuée à la morgue de l’hôpital d’El Kala pour les besoins de l’autopsie, a également indiqué la Protection civile soulignant que la victime, un émigré de son état, s’est aventurée sur cette plage gardée en dehors des horaires de surveillance fixés. Il s’agit du 5ème cas de noyade signalé dans la wilaya d’El Tarf depuis le début de la saison estivale 2019, parmi lesquelles les (4) quatre précédentes ont été enregistrées sur des zones rocheuses non gardées, a-t-on conclu.

Ferrari et Lamborghini : des contrefaçons découvertes au Brésil
La police brésilienne a démantelé lundi, dans le sud du pays, une usine clandestine de voitures de luxe contrefaites des marques Ferrari et Lamborghini, qui étaient ensuite vendues à des prix bien inférieurs à ceux du marché. « Les voitures, des contrefaçons des marques Ferrari et Lamborghini, étaient assemblées sur commande et leur vente diffusée sur les réseaux sociaux « , a déclaré la police civile d’Itajad, dans l’Etat de Santa Catarina. Chaque véhicule a été vendu entre 180.000 et 250.000 réais (43.000-59.000 euros), alors que le prix des modèles originaux fluctue entre 1,5 et 3 millions de réais (355.000-709.000 euros), a détaillé la police dans un communiqué. Les propriétaires de l’usine clandestine, un père et son fils, seront poursuivis pour crimes contre la « propriété industrielle ». Ils sont soupçonnés d’être les « principaux contrefacteurs des marques au Brésil ». Au cours de son opération, la police a saisi huit contrefaçons de voitures « semi-montées » des deux marques ainsi que des châssis, moules, outils et fibres utilisés pour la « fabrication clandestine de voitures de luxe ». Les enquêteurs n’ont pas précisé quels modèles de voitures étaient contrefaits. La police de Santa Catarina a ouvert l’enquête après avoir reçu des plaintes de représentants des deux marques italiennes.

Certaines îles du Pacifique résistent au changement climatique
Les îles du Pacifique de faible altitude pourraient réagir au changement climatique en modifiant leur forme plutôt qu’en disparaissant sous les eaux, selon une nouvelle étude qui semble contredire les inquiétudes en vigueur.
Les Etats insulaires comme les Tuvalu, Tokelau et Kiribati ne dépassent le niveau de la mer que de quelques mètres.
Ils sont considérés comme les plus vulnérables au réchauffement climatique de la planète et les populations craignent d’être chassées par la montée des eaux. Mais selon une étude réalisée par des scientifiques néo-zélandais, britanniques et canadiens, ces îles « réagissent de manière morphodynamique » à l’environnement car elle sont constituées par les squelettes de minuscules organismes coralliens, plutôt que par de la roche solide. D’après les chercheurs, ce genre d’île se transforme progressivement à la manière des plages de sable, découverte qui pourrait avoir des répercussions importantes sur la stratégie de lutte contre le changement climatique dans les pays concernés.

Découverte du plus gros diamant d’Europe dans un gisement au nord de la Russie
Le plus gros diamant d’Europe, d’une masse de 222,09 carats, a été découvert dans la région d’Arkhangelsk au nord de la Russie, a annoncé mardi la société russe  » AGD Diamonds « . « Un diamant pesant 222,09 carats a été découvert.
Il s’agit de la plus importante extraction de diamant dans la région et en Europe « , a indiqué l’entreprise dans un communiqué, relayé par la presse. Avant cette découverte, la plus grosse pierre précieuse trouvée dans le gisement d’Arkhangelsk était d’une masse de 181,68 carats, a relevé la même source, ajoutant que la pierre qui a été extraite est destinée à la vente sur le marché international.
Un diamant d’une teinte citronnée pesant 47,61 carats et un diamant pesant 81,02 carats ont par ailleurs été extraits du même gisement depuis le début du mois de juillet, souligne l’entreprise.
Le gisement de diamants d’Arkhangelsk, nommé  » Griba « , est l’un des plus grands au monde et il est classé quatrième en termes de réserves en Russie et septième au niveau mondial.