Souk-ahras : Plus de 460 contrats de travail résiliés depuis janvier

Un total 461 contrats de travail ont été résiliés depuis janvier 2019 dans la wilaya de Souk-Ahras dans le cadre de l’assainissement du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP), a-t-on appris samedi du directeur de l’antenne locale de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM). Ces contrats de travail résiliés au motif de confirmation dans des postes de travail pour 239 cas, démission dans 31 cas, abandon de poste pour 6 cas et résiliation de contrat par l’employeur dans 32 cas, a indiqué Abderezzak Mazour. Un contrôle «rigoureux » régit le dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP), a relevé le responsable, détaillant que des tournées périodiques de suivi sont effectuées pour arrêter ‘’un point de situation, s’assurer du respect des termes de contrats DAIP entre l’organisme employeur et le bénéficiaire du poste d’emploi ». Un comité mixte composé des services de l’Agence nationale d’emploi (ANEM) et ceux de la direction du travail de la wilaya a été chargé de l’opération d’assainissement du DAIP, et ce en effectuant des visites inopinées dans les lieux de travail des secteurs administratifs et économiques, a-t-on encore ajouté. Depuis le lancement du DAIP en 2008 dans la wilaya de Souk-Ahras et jusqu’à la fin du mois de juillet de l’année en cours, 12.801 contrats de travail ont été résiliés, dont 4.504 pour confirmation, 2.237 par l’organisme employeur, 1.712 démissions et 1947 abandon de poste, a ajouté le responsable. Ces résiliations concernent également le cumul de fonction dans 15 cas et la création de microentreprises pour 70 cas, a souligné la même source.