Les Verts (6)

Réalisant un bilan de premier ordre en 2019 : L’EN a su surfer sur la vague du sacre africain

Beaucoup de sélections trouvent du mal à gérer l’euphorie née d’une consécration dans une compétition majeure, comme la Coupe d’Afrique des nations par exemple. Ce fut d’ailleurs la principale appréhension des supporters des Verts suite au deuxième trophée continental remporté par l’Algérie l’été dernier au Caire.
Même l’entraineur national Djamel Belmadi était conscient de ce risque, allant jusqu’à déclarer dans l’une de ses conférences de presse que s’il ne constatait pas que les siens ne progressaient plus, il n’hésiterait pas à rendre le tablier.
Mais du côté des joueurs, l’on a vite réussi à décompresser et remettre rapidement les pieds sur terre. Une attitude par laquelle ils ont fait preuve d’une grande maturité. Ils ont fini par être récompensés en parvenant à rester invaincus pendant toute l’année civile de 2019, un exploit que la sélection algérienne l’a réalisé une seule fois, à savoir en 1963. Mais à l’époque, le nombre de matchs joués était très limité, à savoir, quatre rencontres seulement. Ce n’est pas le cas pour cette année 2019 qui a vu les protégés de Belmadi livrer pas moins de 16 rencontres avec un bilan de 12 victoires et 4 matchs nuls, pour 30 buts inscrits et 7 buts encaissés. Preuve d’une certaine solidité défensive, 10 matchs se sont soldés avec 0 but encaissé !
Sur le plan individuel, le sélectionneur Djamel Belmadi a fait appel à 42 joueurs durant cette année 2019 inoubliable pour le football algérien. On notera que le meilleur buteur est logiquement Baghdad Bounedjah avec 8 buts inscrits, devançant Riyad Mahrez et Youcef Belaïli (5 buts chacun) ainsi qu’Adam Ounas et Islam Slimani (3 buts chacun). Au niveau des passeurs, c’est Ismaël Bennacer qui termine en tête avec un total de 5 passes décisives. Le meilleur joueur de la CAN devance Mahrez, Belaïli et Slimani (3 passes chacun) mais aussi Bounedjah et Atal (2 passes chacun). Sacrés champions d’Afrique en juin dernier en Égypte, les Fennecs ont su ainsi surfer sur la vague des succès et faire honneur à leur nouveau statut en débutant la nouvelle campagne de qualification à la prochaine CAN 2021 avec deux victoires en autant de matchs. Le prochain rendez-vous des hommes de Belmadi sera très attendu par le public algérien : les qualifications pour la Coupe du monde, Qatar 2022 qui débuteront en mars 2020. à noter que les adversaires seront connus à l’issue du tirage au sort des groupes qui sera effectué le 15 janvier 2020.
H. S.